Bibliographie indicative 50 ans la CFDT avec les cadres

Bibliographie indicative 50 ans la CFDT avec les cadres
Année 2017 - Revue n°475

Jean Dubois, Les Cadres dans la société de consommation, Cerf, 1969. A l’heure où la société salariale tient avec la société de consommation, la figure du cadre est celle du travailleur-producteur également consommateur. Quand sécurité professionnelle, garanties sociales et pouvoir d’achat vont de pair dans une société industrielle.

François Lagandré, Quels cadres pour demain ? Pour un partage efficace et libérateur des responsabilités dans l’entreprise, Privat, 1979. C’est l’évolution des entreprises et des administrations qui a fait émerger l’emploi du mot « cadre », de son origine militaire, la notion d’encadrement et de hiérarchie. Mais cela ne suffit pas à faire naître une classe sociale. A la recherche d’une identité des cadres, de leur situation à l’égard des autres travailleurs, de leur rôle dans les entreprises et la société. Préface de Jean Boissonnat. Prix Auguste-Furtado.

Luc Boltanski, Les Cadres. La formation d’un groupe social, Minuit, 1982. La catégorie des cadres existe-t-elle en sociologie ? A la recherche d’une identification d’un groupe plutôt que d’une classe sociale, une histoire des luttes sociales, l’évolution de la bourgeoisie traditionnelle. Le regroupement des cadres est le fait de multiples mobilisations sociales et d’identification, incarné, à terme, par des institutions.

CFDT Cadres, Du Printemps dans les métiers, Syros, 1984. Un ouvrage singulier marquant l’intérêt de l’UCC pour la dimension professionnelle : être cadre, ce n’est pas simplement occuper une place ou appartenir à un groupe social.

Guy Groux, Les Cadres, La Découverte / Maspéro, 1992. Un état des connaissances sur les cadres insistant sur la disparité du groupe. Comment les définir ? Par quelle voie accède-t-on au groupe ? Que font les cadres dans l’entreprise ? L’informatisation a-t-elle des répercussions sur leur emploi ? Pourquoi forment-ils un enjeu justifiant diverses réformes de l’entreprise ? Certaines stratégies syndicales et politiques ? Quelle est leur place dans le changement économique, social et politique ?

Paul Bouffartigue (dir.), Cadres, la grande rupture, La Découverte, 2001. Les principaux aspects de la situation des cadres dans la société française contemporaine quinze ans après l’ouvrage de Luc Boltanski : les conditions d’émergence au cours de la première moitié du siècle, les modalités actuelles d’emploi et de travail, les parcours professionnels, la montée des certifications supérieures et de la féminisation.

Anousheh Karvar, Luc Rouban (dir.), Les Cadres au travail. Les nouvelles règles du jeu, 2004. Les fruits de l’enquête « travail en questions » auprès de 7 000 cadres. L’enjeu pour la CFDT Cadres de parler du travail. Quel choix font-ils entre leur vie professionnelle et leur vie privée ? Ont-ils profité des trente-cinq heures ? Quel rapport entretiennent-ils avec leur hiérarchie ? Relation au travail, organisation des carrières, perception des outils de gestion, poids des normes éthiques, revendications, action collective…

François Dupuy, La Fatigue des élites, Seuil, 2005. Les cadres passent pour les compétitifs de l’économie moderne, ceux à qui le capitalisme promet l’accomplissement et la réalisation de soi. Mais les organisations consacrent la domination de l’actionnaire et du client, mais ont progressivement privé d’autonomie et de protection ceux-là mêmes dont elle prétendait faire ses messagers auprès des autres salariés.

Yves-Frédéric Livian (dir.), Etre cadre, quel travail ?, Anact, 2006. Au-delà de l’activité visible, les auteurs tentent de cerner un travail immatériel et complexe. Une enquête sur le terrain des managers - ingénieurs, administratifs ou commerciaux - aux cadres experts, du privé au public : l’éventail permet de saisir la diversité mais également l’évolution des organisations dans une société à dominante tertiaire.

Cadres CFDT n°430-431, 40 années de cadres CFDT, nov. 2008. Au commencement était la FFSIC. La création de l’Union confédérale des ingénieurs et cadres CFDT - Lignes de force. 40 ans d’action syndicale dans une société en évolution - Qu’est-ce qu’un cadre ? Représenter, un défi intellectuel et un enjeu politique - L’UCC dans la CFDT. Quelle prise en charge des cadres ? - L’héritage de l’autogestion. Les cadres CFDT et la question du pouvoir - 40 ans d’engagement pour la liberté d’expression. Parole collective, parole individuelle - Une expertise collective. Temps de travail, formation professionnelle, retraites et salaires - Les cadres CFDT face au changement technologique. De la défense des libertés aux propositions sur le télétravail - L’UCC et les mutations du système productif. Une expertise sur le monde de l’entreprise - Un engagement sur les enjeux de société. Militantisme et responsabilité - 40 ans d’action internationale. L’ouverture sur le monde passe par l’Europe.

Paul Bouffartigue, Charles Gadea, Sophie Pochic (dir.), Cadres, classes moyennes : vers l’éclatement ?, Armand Colin, 2011. L’évolution des frontières entre cadres et non cadres : carrières, rapport au travail, conditions de travail des cadres, mais aussi leur mode de vie, leurs pratiques culturelles et leurs comportements politiques. Cadres non dirigeants et professions intermédiaires, cœur des classes moyennes salariées, apparaissent à la fois éloignés sur de multiples plans et néanmoins réunis par nombre de passerelles.

Eurocadres, Les Cadres en Europe et leur syndicat, 1999, (2009, 2ème éd.). Les cadres représentent une proportion croissante de la main-d’œuvre européenne. Ce sont généralement leur autonomie dans la prise de décision et leur pouvoir de commandement dans des secteurs clés de l’entreprise qui les définissent. D’autres facteurs peuvent être pris en considération pour définir les cadres, notamment leur niveau d’études.

Jean-Paul Cadet, Martine Möbus (dir.), « La promotion au statut de cadre des professions intermédiaires », Céreq/ Apec, sept. 2011. Une analyse en profondeur des parcours professionnels. L’Apec étudie depuis plus de 30 ans, le rôle de la promotion interne dans l’alimentation des postes cadres dans son enquête annuelle sur les recrutements en France. La promotion de non-cadres à des postes de cadres comme mode de pourvoi des postes est un phénomène ancien. Un bilan de l’évolution de la place de la promotion interne et des caractéristiques des promus à travers l’analyse des données statistiques et une analyse qualitative issue d’enquêtes de terrain qui ont mobilisé une quarantaine de chercheurs.

Jean-Marie Bergère, Yves Chassard, A quoi servent les Cadres ?, Odile Jacob, 2013. Peut-on caractériser le travail d’une catégorie de salariés ? Les cadres sont les salariés dont les compétences sont à la fois transférables d’une entreprise à l’autre et en même temps qui sont les garants de l’organisation productive et de l’innovation. Un ouvrage de synthèse des travaux de l’Observatoire des Cadres et du management, OdC.

Patricia Blancard (dir.), Le Guide du manager, 2014. Un numéro spécial de la revue Cadres diffusé à 80 000 exemplaires qui n’est pas un précis de management mais un guide qui apporte des éclairages et des éléments pratiques pour épauler les managers dans leur mission.

Jean-Paul Bouchet, Bernard Jarry Lacombe, Manager sans se renier, L’Atelier, 2015. Loin de la théorie, cet ouvrage privilégie une approche de terrain et la rencontre des acteurs, établit un diagnostic et donne des repères pour un management responsable. Il propose des marges de manœuvre pour qu’un manager trouve le bon équilibre et la bonne distance qui lui permettent d’accomplir sa mission et de bien faire son travail. Préface de Laurent Berger. Prix Olivier Lecerf 2016.

Partager