L’Autre Trésor public. Paroles d’agents sur leur travail

 L’Autre Trésor public. Paroles d’agents sur leur travail
CFDT Fonctions publiques, Ed. de l’Atelier, 2018, 157 pages, 11 euros
Année 2018 - Revue n°478

« C’était annoncé à la télé : on allait passer au prélèvement à la source ! Le lendemain, beaucoup de contribuables sont venus prendre des renseignements dans le centre des Finances publiques que je dirige » témoigne Martine Flacher, l’une des trente agents qui ont accepté de raconter leur travail dans ce livre piloté par la CFDT Fonctions publique et conçu par la coopérative Dire Le Travail.

L’ouvrage s’inscrit ainsi à la croisée de deux convictions CFDT : celle de porter la parole au travail et sur le travail, dans la lignée du dernier livre de François Chérèque (1956-2017) Patricia, Romain, Nabila et les autres : le travail, entre souffrances et fierté (Albin Michel, 2011) racontant la fierté des professionnels rencontrés, de la grande enquête Parlons travail qui a recueilli plus de 200 000 réponses détaillées, des nombreuses enquêtes Travail en questions portées par les équipes CFDT. Celle également, comme le rappelle Laurent Berger dans la préface, que « toute opération de transformation publique, pour être efficace, doit se faire avec les usagers qui en bénéficieront ainsi qu’avec les agents qui seront chargés de la mettre en oeuvre ». Martine, Myriam, Alice, Johanne, Gwénaël... Au fil des pages, c’est la diversité de l’action et des métiers qui interpelle. Support aux forces de l’ordre, soin auprès des personnes âgées, accouchements, enseignements... Agent ou contractuel n’est pas un métier mais une responsabilité, une fonction. La justesse des récits balaie la représentation sur « le » fonctionnaire. « Nous avons voulu prendre le contre-pied du discours dominant sur la fonction publique qui ne cite que la masse pour mieux en dénoncer le poids prétendument exorbitant » dénonce Mylène Jacquot, secrétaire générale de la CFDT Fonctions publiques, qui insiste sur l’importance de « donner un espace d’expression » pour montrer « aux employeurs toute la nécessité d’écouter celles et ceux qui font [qui sont ajouterait-on] la fonction publique ». Défaire la pellicule du surplombant pour faire vivre la proximité. La fonction publique est une réalité professionnelle de tous les jours.

Partager