Logo de la Revue cadres

Marie-Laure Morin
Marie-Laure Morin

Actuellement conseiller à la Chambre sociale de la Cour de Cassation, Marie-Laure Morin a été directrice de recherche au Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les ressources humaines et l’emploi (Université de Toulouse I). Elle a mené avec Yves Dupuy, Françoise Larré et Sophie Sublet une série d’études explorant les différents statuts juridiques qui peuvent exister autour d’une même situation de travail : la répartition du risque y est donnée comme un critère d’évaluation fondamental. Ces études ont donné lieu à un ouvrage publié par la Documentation française (Prestation de travail et activité de service, 1999), dont est extrait le présent article.

1 article

L’externalisation du risque vers de nouvelles figures de l’employeur ?
Comment est-on amené à opter pour tel ou tel type de contrat ou de statut, lorsqu’on en a la possibilité ? Loin des images toutes faites qui ne mettent en avant que la rémunération, le critère décisif en la matière est la gestion du risque – économique, social, mais aussi risque sécurité. L’individu est ainsi conduit à prendre à sa charge ce qui a longtemps été du ressort de l’entreprise. Les phénomènes d’externalisation redoublent cette tendance, en faisant apparaître des em
Marie-Laure Morin
Accès restreint Lire un extrait