Logo de la Revue cadres

Emploi et compétences

154 Articles

Les voies d’une relance écologique créatrice d’emplois
La crise sanitaire révèle dix ans après la crise de 2008 les fragilités d’une économie dominée par les marchés financiers et assise sur des énergies qui épuisent ses ressources. La relance économique est celle d’une transition énergétique. Le monde d’après est celui de la volonté politique.En quoi le risque énergétique est-il un risque financier, et à l’inverse la transition un appui à la relance ? Gaël Giraud. Le krach de 2008 avait montré que la bulle s
Gaël Giraud
Lire la suite

OCDE. Negotiating our way up Collective bargaining in a changing world of work
OCDE, 2019, 270 pages, 56 euros
Ce document de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)[1] est vraiment très utile pour engager une réflexion sur l’avenir du syndicalisme. Des précautions sont prises sur les relations de causalité entre les systèmes de négociation collective, les dispositifs de parole directe des travailleurs et la qualité de l’environnement de travail. Une tendance nette se dégage toutefois sur les avantages d’une décentralisati
Michel Sailly
Lire la suite

What about the workers ? Forty years of labour consultancy in Europe
EESUN, 2020, 312 pages
Une référence ! Ce livre[1] de retrace les changements des relations de travail et du contexte économique et social sur les quarante dernières années et met en exergue les interactions entre évolutions économiques, technologiques et démographiques agissant sur le travail. Publiée par une équipe européenne de cinq instituts de recherche et conseil, membres fondateurs du réseau européen EESUN (European Employee Support Network) de cinq pays eur
Ute Meyenberg
Lire la suite

Subordination, la belle ambiguë
Retour aux sources du contrat de travail
Le travail n’est pas une marchandise mais une relation que la subordination industrielle fondatrice de la société salariale ne suffit plus à définir. L’époque est à une conception plus large du contrat de travail par redécouverte de sa philosophie initiale de prise en compte du contexte d’organisation de l’activité. La subordination économique retrouve de la vigueur.Alors que l’ubérisation des salariés s’étend, la jurisprudence éclaire sur la
Jacques Le Goff
Lire la suite

La crise sanitaire interroge l’avenir du travail
L’entreprise entre défiance et tiers de confiance
La crise actuelle accélère la mutation des relations d’emploi et de travail portée par la révolution numérique. La polarisation entre salariés et indépendants est dépassée. Ce que l’on appelait hier nouvelles formes d’emploi ont ouvert de multiples possibilités d’intermédiation, questionnant l’entreprise assise elle aussi sur le salariat.La crise sanitaire oblige à repenser le travail pour s’adapter aux urgences, mais aussi pour innover et résister. Elle a acc
Laurent Grandguillaume
Lire la suite

La relation des cadres à l’emploi : vers un nouveau paradigme ?
Si le salariat est prégnant chez les actifs, les formes d’emploi alternatives au salariat suscitent beaucoup d’intérêt pour les cadres qui sont à la recherche de nouveaux horizons professionnels et d’une plus grande autonomie. Ils l’envisagent dès lors qu'ils peuvent maintenir des revenus suffisants et réguliers. Aussi, si la conjoncture économique actuelle va vraisemblablement complexifier les démarches de transition professionnelle, les questions préalables à se poser demeurent plus que jam
Pierre Lamblin
Lire la suite

L'érosion de l'emploi stable
La relation d’emploi est ambiguë tant les termes de l’échange sont complexes : une prestation, une disponibilité, un poste… Le travail n’est pas un bien ou un service comme les autres, car on ne peut séparer la force de travail (compétences, aptitudes, expérience, relations…) de celui ou celle qui l’exerce et la vend. Une façon de régler la question est que la relation d’emploi est quasi-exclusivement créée par un « contrat de travail » un peu spécial, car celui-ci génère en plus d’obligation
Laurent Tertrais
Lire la suite

Anticiper sa deuxième partie de carrière
Anticiper sa carrière professionnelle demeure fortement empreint de contraintes sociales et organisationnelles. Il serait bon de prendre en compte les limites de l’individualisation de la carrière et de favoriser une approche plus systémique.La question de l’anticipation est revenue sur le devant de la scène avec l’irruption de la pandémie. L’interrogation sur notre capacité à prévoir envahi l’espace médiatique et politique. Si ce débat s’avère légitime, il est un défi plus discret, qu
Jean-Yves Hamiot
Lire la suite

Une politique de santé responsable
De quelles vulnérabilités au travail parle-t-on ?
La catégorisation des problèmes de santé des salariés les isole dans une gestion de risques et de prévention individuels, dégageant l’entreprise d’une politique attentive aux singularités de chacun, des situations professionnelles et de ses responsabilités organisationnelles.Nos organisations du travail présentent un faisceau de plus en plus dense de contraintes, associant recherche active
Dominique Lhuilier
Lire la suite

Abonnés
La transformation de l’industrie bouscule nos représentations du travail
La manufacture n’est plus : la traditionnelle bipartition française entre le travail manuel et le travail intellectuel qu’illustre le décalage entre voie professionnelle et voie générale dans l’Education ou encore la catégorisation entre cadres et cols bleus n’a jamais été aussi questionnée par la mutation de l’industrie.Tandis que l’industrie française peine à recruter, les jeunes gé
Laurence Decréau
Accès restreint Lire un extrait