Logo de la Revue cadres

Philippe Lorino
Image de l'auteur

(diplôme Ecole Polytechnique, ingénieur général des Mines, docteur en gestion) est « professeur éminent » à l’ESSEC et expert auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire. Il a exercé des responsabilités dans la fonction publique puis à la direction financière d’un grand groupe industriel. Plutôt que comme une structure statique, figée dans un organigramme, il s’intéresse à l’organisation comme mouvement, « processus organisant », centré sur l’activité collective, et à la manière dont les acteurs tentent de (re) construire en permanence le sens de leur activité pour la transformer, acquérir de nouvelles compétences ou maîtriser les risques.

2 articles

Abonnés
Concilier l’épanouissement professionnel et l’efficacité collective
Les travaux en sciences de gestion de Philippe Lorino, professeur éminent à l’Essec Business School, rejoignent une préoccupation syndicale de questionner l’organisation de l’activité, et de rendre son sens au travail de chacun, dans une perspective collaborative. Mon chemin a croisé celui de Jean-Paul Bouchet en 1997, lorsqu’il était directeur de l’organisation et des systèmes d’information d’une banque à Paris spécialisée
Philippe Lorino
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Une formation à l’enquête
Pragmatisme et complexité des situations managériales
Comment enseigner le travail du manager à des étudiants ? Pour Philippe Lorino, professeur à l’Essec, l’apprentissage du travail d’enquête offre une solution. Enquêter, c’est accorder de l’attention aux situations et aux autres, pour construire des hypothèses et prendre des décisions construites qui tiennent compte de la complexité du réel. Cette méthode, couplée avec des études en alternance, constitue une forme d’apprentissage du management.
Philippe Lorino
Accès restreint Lire un extrait