Logo de la Revue cadres

Vincent Brulois
Image de l'auteur

Vincent Brulois est responsable du Master Communication et RH (Université Sorbonne Paris Nord), Chercheur en Sciences de l’information et de la communication au LabSIC (UR 1803).

Membres du comité de rédaction de la revue Sociologies pratiques.

3 articles

Une fonction de construction sociale
La communication d’entreprise aujourd’hui
La communication vient supporter le développement de l’entreprise dans ses paradoxes, à la fois au service d’un projet managérial complexe pour en susciter l’adhésion et partant de la réalité professionnelle de chacun.  Pourquoi et comment une direction de la communication au sein des entreprises s’est-elle imposée depuis les années 1980 ? Jean-Marie Charpentier. Le fait de communiquer en entreprise est bien sûr antérieur, même s
Vincent Brulois et Jean-Marie Charpentier
Lire la suite

Un vent d’autonomie et de responsabilisation
La logique organisationnelle en question
La crise sanitaire et les confinements peuvent être lus comme des aléas questionnant l’activité quotidienne telle qu’elle est prévisible, et valorisant une analyse sociologique portée sur le regard du travail des acteurs en situation instable. Cependant, faute d’appropriation toujours difficile en situation d’urgence, la logique organisationnelle peut reprendre le pas sur la capacité à s’adapter. Le regard complémentaire de trois sociologues intervenant dans les organisations.
Vincent Brulois, François Granier et Philippe Robert-Tanguy
Lire la suite

Abonnés
Une parole en proximité avec le travail
Renouveler la communication interne
Une certaine représentation rationnelle ou idéalisée du travail biaise les relations entre les différents acteurs de l’entreprise. Souvent en distance, managers, représentants, ressources humaines peinent à faire place à la parole en proximité avec le travail. C’est la qualité de la communication en entreprise qui est en jeu. La question de la parole au travail fait écho aux années quatre-vingt : à la suite
Vincent Brulois et Jean-Marie Charpentier
Accès restreint Lire un extrait