Logo de la Revue cadres
les nouvelles formes de travail (2) N°404
Mai 2003 - Revue n°404
les nouvelles formes de travail (2)

Dossier

Carrière et identité
Les cadres face à la fin du modèle intégré
Ni rupture, ni crise, l’évolution des organisations appelle une redéfinition de l’identité professionnelle des cadres. Le modèle intégré avait pour valeur centrale la loyauté ; le nouveau système fait du cadre l’« entrepreneur de sa carrière », induisant ainsi une part de déloyauté. L’identité cadre se noue moins dans un rapport à l’organisation que dans un rapport à soi ; mais l’autonomie sans cesse célébrée cache en fait une plus grande dépendance.
Olivier Cousin
Lire la suite

Abonnés
La charte des cadres keolis
Centraliser, décentraliser ?
Centralisation, décentralisation ? Chez Keolis, la question s’est posée d’une manière originale lorsque le groupe s’est constitué, en avril 2001. Sous la fusion entre deux sociétés, Cariane et Via GTI, se cachait en effet la réunion de près de 170 filiales, pour un ensemble d’environ 20 000 salariés : une véritable mosaïque de PME, soit un casse-tête redoutable en termes de gestion des ressources humaines. Le prob
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Entretien avec jean-pierre le goff la révolution permanente
Le discours modernisateur et ses dérives
L’absence de sens : tel serait le principal défaut d’une modernisation n’ayant d’autre horizon qu’elle-même. Derrière la nécessité économique si souvent invoquée pour justifier l’urgence du changement, Jean-Pierre Le Goff repère un phénomène culturel, marqué par l’effacement des structures du pouvoir et une tendance marquée à la déstabilisation, qui reporte sur la personne les exigences auparavant assumées par l’organisation – entreprises ou administrations. Le souci affiché
Jean-Pierre Le Goff
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
La personne devient une entreprise
Note sur le travail de production de soi
La valeur d’une entreprise se mesure aujourd’hui à la qualité de son personnel, à ce « capital humain » dont on ne connaît pas au juste le véritable propriétaire : l’entreprise, les personnes, ou la société dans son ensemble ? Toujours est-il que l’entreprise tend aujourd’hui à contrôler la production de ce capital, en déplaçant son attention de l’activité de travail proprement dite à la production de soi. Plus largement, c’est l’économie qui investit aujourd’hui ce domaine,
André Gorz
Accès restreint Lire un extrait

Le social est stratégique
Les défis de l’entreprise étendue
Faire le choix de l’externalisation implique pour l’entreprise de repenser entièrement l’organisation de ses ressources. Les conséquences sont également très fortes dans le domaine social : au-delà du « risque social », il s’agit de s’adapter à cette nouvelle donne stratégique en y associant tous les salariés, qu’ils dépendent de l’entreprise donneur d’ordres ou de ses sous-traitants. Dans l’entreprise étendue, les modèles de management sont remis en cause, tout comme les rôl
Jean-Paul Bouchet
Lire la suite

Abonnés
Le textile face aux délocalisations
Stratégies entrepreneuriales et syndicales
Délocalisations, plans sociaux : le secteur du textile est touché de plein fouet par une crise violente, qui voit l’accélération des évolutions perceptibles depuis déjà une vingtaine d’années. Martine Roy, en charge de l’international pour la fédération Hacuitex de la CFDT, nous aide à faire le point sur les évolutions en cours, en précisant les pistes de travail de sa fédération. « Le secteur, explique-t
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Les compétences du militant
Le sens du possible et de l’impossible
Les syndicalistes travaillent-ils ? Si eux-mêmes voient plutôt leur activité comme un engagement, il semble que par bien des aspects elle puisse être assimilée à un travail. Se pose alors la question de la reconnaissance de leurs qualifications, alors même que leur carrière professionnelle souffre quelquefois d’une activité qui leur apporte pourtant de véritables compétences. L’entreprise gagnerait à reconnaître et prendre en compte ces savoir-faire spécifiques.
Françoise Piotet
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Les vrais enjeux du portage salarial
L’article de Marie-Laure Morin publié dans notre numéro de février développait, sur la base d’exemples, ce qui constitue à ses yeux le critère d’évaluation fondamental d’une situation de travail : la répartition du risque. Le portage salarial est abondamment cité dans cet article, avec d’autres formes d’externalisation. Le portage, selon Marie-Laure Morin, est un exemple typique d’un état de fait nouveau, l’extern
Jacques Vau
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Indépendant, salarié, entrepreneur
Pour un droit de l’activité professionnelle
Pour la grande majorité des personnes qui travaillent, la question de la qualification juridique de leur activité ne se pose pas : elles sont salariées, « liées » avec leur employeur par un contrat de travail. Aux marges du salariat se sont pourtant développées des formes de mobilisation du travail qui reposent la question de la qualification : contrat de travail, ou contrat civil ou commercial ? La qualification juridique de ces situations est un enjeu central, puisque c’est
Laurent Coquelin
Accès restreint Lire un extrait