Le manager et les ressources humaines

" Où sont passés les DRH ? " s’interrogeait un magazine social. Une préoccupation qui rejoint celle des cadres que la CFDT croise régulièrement, y compris parmi ses adhérents travaillant dans les ressources humaines. La fonction RH est parfois sinistrée, sacrifiée sur l’autel de la performance financière, soumise aux externalisations, aux restructurations et autres rationalisations. Elle est directement impactée par les recherches d’économies d’échelle planifiées sur les fonctions support ! Les quelques cadres fonctionnels RH (parfois un pour mille salariés), sur le terrain, sont enfermés entre une gestion administrative toujours plus lourde et une négociation collective portant sur des thèmes toujours plus larges et plus nombreux. La RH semble perdre progressivement du terrain, sauf sur la gestion des hauts potentiels.

Des études de l’Apec montrent ainsi que les cadres ne voient plus dans la fonction RH l’interlocuteur permettant de les aider à construire leur projet professionnel. Ils pourraient se tourner davantage vers leur manager. Si c'est le cas cette gestion des ressources humaines vous donne une responsabilité mais aussi un degré de liberté supplémentaire (ou retrouvée) dans un environnement d’audit, de contrôle et de reporting croissants. Les fonctions publiques ne sont pas en reste avec une recherche de diminution d’échelles et où on demande aux agents et cadres de s’adapter à des logiciels pas toujours efficaces.

Néanmoins, nous sommes persuadés comme vous le dites dans notre sondage (sondage page 113) qui illustre l’insuffisance du support perçu de plus en plus insuffisant des RH, qu’il faut réhabiliter la fonction RH comme fonction de support et d’appui aux managers de proximité et que vous devez solliciter s’ils sont présents dans votre entreprise.11