Logo de la Revue cadres
Penser la démocratie
Le rôle prépondérant de l’Etat ne favorise pas la consolidation des corps intermédiaires ou la pérennisation des médiations. Le paradoxe de ces dernières années est de voir l’émergence de mouvements contradictoires dans la société civile : développement de la négociation locale et agenda social autonome mais affaiblissement des acteurs, de grandes associations sensibles à l’intérêt collectif mais une poussée de mouvements corporatistes ou radicaux, certains refusant les dynamiques représentatives au profit de l’expression directe et parfois violente. Si notre démocratie représentative s’est imposée dans son principe, elle est questionnée, voire fragilisée dans son fonctionnement. Les crises sociales (1995, 2006, 2010, 2016) comme les poussées populistes et autoritaires depuis 2017 ou la crise sanitaire en 2020 montrent la difficulté de compliquer la démocratie et d’enrichir les mécanismes de régulation.
Les hussards du service public, Revue n°492 (Avril 2022)
Laurent Berger : « La question du travail, boussole pour notre société »
Cette interview réalisée il y a exactement un an, soit la veille de l'élection présidentielle, rappelle la centralité de la question de l'activité, alors que la crise des retraites est d'abord celle du travail post-pandémie. A relire au regard de ce qui s'est passé depuis, alors …
Laurent Berger
Lire la suite

Crises et régulation sociale, Revue n°484 (Mars 2020)
Pierre Rosanvallon "Le Siècle du populisme. Histoire, théorie, critique"
L’élu « populiste » représente le bon peuple face aux autres qui en seraient les ennemis. La majorité qui le porte au pouvoir serait ce qui incarne véritablement le peuple dans la société. Dans cette logique, le sacre électoral vaut légitimité de tout comportement. Voilà une appr…
Laurent Tertrais
Lire la suite

Territoires : agir en commun, Revue n°480 (Mars 2019)
Pierre Rosanvallon. La France des marges et des radicalités
Retrouvez sur la chaîne Dailymotion.com/CFDT_TV une intervention de Pierre Rosanvallon devant le Comité national CFDT enregistrée le mois dernier. Pour P. Rosanvallon, nous traversons un moment social particulier, une forme d’expression de « la France souterraine » décrite il y a…
Laurent Tertrais
Lire la suite

Qualités du dialogue social, Revue n°497 (Juillet 2023)
Consulter n’est pas négocier
Il y a plusieurs modalités de confrontation des points de vue et un flou définitionnel dissimule une conception politique, brouille les distinctions entre discussion, concertation et négociation collective… Or, leur visée et leur exercice sont très différents.   « Compromis » Le …
Christian Thuderoz
Lire la suite

Unions sans frontière, Revue n°472 (Mars 2017)
Insoumissions
Notre contrat social repose sur une certaine sujétion en échange de sécurité, de protection et de confort domestique : subordination contre garantie d’emploi, souveraineté populaire qui s’exerce par la voix de représentants (démocratie élective), puissance et diversité de l’offre…
Laurent Tertrais
Lire la suite

Apprendre à manager (2), Revue n°458 (Avril 2014)
La fin des sociétés
On se souvient qu’il y a trois ans, dans un livre très remarqué (La Société des égaux), Pierre Rosanvallon appelait à « refaire société » et esquissait des voies pour y parvenir. On se souvient également que, quel que soit le caractère magistral de son livre, il lui avait été rep…
Yves Chassard
Lire la suite

Délibérer, décider, Revue n°422 (Octobre 2006)
La contre-démocratie la politique à l'âge de la défiance
Après avoir étudié le fonctionnement et les problèmes des institutions représentatives dans sa trilogie Le sacre du citoyen. Histoire du suffrage universel en France (Gallimard, 1992 ; Le peuple introuvable. Histoire de la représentation démocratique en France (1998) et La démocr…
Martine Zuber
Lire la suite

Dynamiques du travail public, Revue n°478 (Septembre 2018)
Pierre Rosanvallon, Notre histoire intellectuelle et politique 1968-2018
Lectures « C’est dans les promesses non tenues de la modernité que s’enracinent les perversions régressives et les illusions mortifères ». L’histoire des deux derniers siècles rejoint ici la mémoire des cinquante dernières années, et c’est dans cette double perspective que s’insc…
Richard Robert
Lire la suite

Crises et régulation sociale, Revue n°484 (Mars 2020)
Le Cese, un levier pour la prise en compte de la société civile dans l’élaboration des décisions
La troisième assemblée constitutionnelle reprend peu à peu une place dans l’espace politique institutionnel. Par la diversité de sa composition et la souplesse de son fonctionnement, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) fait émerger une parole légitime et organ…
Dominique Gillier
Lire la suite

Renouveaux industriels, Revue n°482 (Octobre 2019)
Prendre au sérieux la vague démagogique et populiste
En 2019, la traditionnelle université syndicale d’été CFDT avait invité à se pencher sur « L’urgence démocratique ». Il y a des alertes sous la forme d’une spirale sans fin de la défiance à l’égard du certain équilibre bâti après-guerre dans les démocraties occidentales. Urgence,…
Laurent Tertrais
Lire la suite

Abonnés
L'énergie du tiers secteur, Revue n°488 (Avril 2021)
Penser la dynamique associative
Travailler sur le sens de l’action permet à l’association de lier les contraintes gestionnaires et l’idéal collectif, à condition de cultiver l’esprit critique, la prospective, et à réfléchir à la capacité à faire mouvement, notamment par l’articulation entre les niveaux d’interv…
Christine Chognot
 Accès restreint Lire un extrait

Regards sur la crise, Revue n°487 (Décembre 2020)
Leçons de panique organisationnelle
L’analyse des sociologues des organisations sur les premières semaines de la crise sanitaire illustre les limites de l’approche bureaucratique de la prise de décision et invite à mieux se former à agir dans l'incertitude, afin de ne pas réduire les arbitrages à des rationalités p…
Olivier Borraz
Lire la suite

Crises et régulation sociale, Revue n°484 (Mars 2020)
Représenter la société civile
La tradition républicaine française de l’Etat oscille entre un jacobinisme amendé et des corps intermédiaires contrôlés, nourrissant l’ambiguïté de la représentation économique et sociale dans l’espace politique. La France « jacobine » serait hostile aux corps intermédiaires ! Ce…
Alain Chatriot
Lire la suite

Expertise et démocratie, Revue n°433 (Janvier 2009)
Impartialité, réflexivité, proximité
La démocratie évolue. La pérennité des institutions républicaines peut cacher de profonds changements, qui affectent aussi bien les attentes des citoyens et le mandat confié aux dirigeants que les modes de représentation et de contrôle. Les deux derniers livres de Pierre Rosanval…
Richard Robert
Lire la suite

L'énergie du tiers secteur, Revue n°488 (Avril 2021)
L’économie sociale, l’un des visages de la société civile organisée
La catégorisation d’une économie à mi-chemin entre le public, les entreprises lucratives et l’action collective associative institue l’idée de société civile, définie alors moins contre l’Etat mais en acteur régulateur du social. Introuvable, la société civile pose d’emblée le pr…
Timothée Duverger
Lire la suite