Logo de la Revue cadres
Ingénieurs, une carte d’identités N°443
Mars 2011 - Revue n°443
Ingénieurs, une carte d’identités

Dossier

L’ingénieur, metteur en oeuvre du changement
Un déficit d’appuis professionnels qui questionne le syndicalisme
La réflexion autour du sens à donner au travail est le corollaire d’une recomposition en cours des identités professionnelles. Ces évolutions sont particulièrement intéressantes à regarder du côté des ingénieurs. L’ingénieur était la figure emblématique de la rationalisation du travail au XXème siècle. Or, son identité se trouve aujourd’hui tiraillée entre celle du manager, du scientifique et de l’organisateur. Et les syndicats ont du mal à prendre en compte ces évolutions, c
Yves Lichtenberger
Lire la suite

Abonnés
Les ingénieurs en france
Le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF) publie chaque année une grande enquête socio-économique auprès des ingénieurs diplômés dans les écoles françaises. Cette enquête s’inscrit dans le projet de l’observatoire des ingénieurs français mis en place par le CNISF. Les effectifs d’ingénieurs diplômés (fin 2009) Nous estimons à 702 300 le nombre des ingénieurs dipl
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Les problèmes techniques solubles dans le management ?
Point de vue d’un dirigeant d’une PME innovante
La situation des ingénieurs dans la plupart des entreprises est actuellement très inconfortable, dans la mesure où leur métier n’est plus reconnu comme un actif de l’entreprise. C’est en réalité une crise culturelle grave qui se joue. Car pour progresser, l’ingénieur doit laisser de côté la technique et se transformer en manager. Dans de telles circonstances, il est évidemment difficile de favoriser l’innovation technologique. C’est un vrai problème dans le contexte de concur
Jean-Philippe Lerat
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Entretien avec benoît ostertag technicien et manager
Le parcours professionnel d’un ingénieur chez Renault
Chez Renault, pendant de nombreuses années, l’organisation de l’ingéniérie était matricielle : on était soit un homme métier soit un homme projet. Les ingénieurs qui souhaitaient progresser dans l’organisation étaient clairement encouragés à occuper des fonctions managériales. Et plus le niveau d’encadrement était élevé, moins la compétence technique métier importait. Depuis peu de temps cependant, une nouvelle dimension est proposée : celle d’expert, sans responsabilité hiér
Benoît Ostertag
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Entretien avec jean-françois niel ingénieur de la deuxième chance
Récit d’une réussite professionnelle
Le choix d’une école d’ingénieurs donne-t-il une identité professionnelle particulière ? Dans cet entretien, Jean-François Niel répond plutôt par la négative. Il reconnaît une forte spécificité opérationnelle dans l’enseignement au CESI mais pense que ce sont surtout ses cinq années d’expérience initiales qui restent déterminantes pour la suite de son parcours professionnel. Finalement, c’est moins l’enseignement que le titre d’ingénieur qui a donné un coup d’accélérateur à s
Jean-François Niel
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
L’école d’ingénieurs du cesi
Le CESI forme chaque année 1200 ingénieurs. La formation, qu’elle soit continue ou en alternance, se caractérise par une pédagogie originale, fondée sur les apprentissages en entreprise, le pragmatisme et des échanges constants entre étudiants et professeurs, qu’ils soient issus du monde académique ou de l’entreprise. Une formation d’ingénieurs qui au bout du compte place l’homme comme première richesse de l’entreprise. 1
Jean-Louis Allard
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’ingénieures ?
L’essoufflement des vocations n’est pas une fatalité
Le métier d’ingénieur resterait-il une affaire d’hommes ? Pas partout. La Chine compte environ 40% d’ingénieures, et dans l’URSS des années 1980 les femmes représentaient 58% des effectifs. Mais dans les pays occidentaux et une bonne partie des économies émergentes, la féminisation de la profession reste très lente et elle semble aujourd’hui trouver une limite. Ce palier inquiète les autorités politiques. La Commission européenne pointe depuis dix ans les risques de pénuries
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Une population hétérogène
Les ingénieurs français : un bref aperçu historique
L’histoire des ingénieurs a commencé à l’époque de l’Encyclopédie, au milieu du XVIIIème siècle. Marquée à ses débuts par l’emprise de l’Etat puis par les besoins de l’industrialisation, cette histoire si riche a conduit à un foisonnement identitaire. A tel point qu’aujourd’hui, la question est de savoir si les ingénieurs se reconnaissent comme appartenant à un même groupe, entre eux, et s’ils ont encore une identité collective.
André Grelon
Accès restreint Lire un extrait

Les identités professionnelles
Un nouveau fil rouge pour le travail syndical ?
L’identité professionnelle des ingénieurs, cadres, chercheurs, managers et autres professionnels fait l’objet d’un chantier CFDT Cadres depuis son dernier congrès (Nîmes, Juin 2009). Pour les ingénieurs, il s’agit non seulement d’expliciter l’implicite sous tendu par une formation répondant aux orientations de la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI) dont la CFDT Cadres est partie prenante. Plus encore, il convient de s’interroger sur la finalité des différentes interventi
Laurent Mahieu
Lire la suite

Abonnés
Concurrents ou complémentaires ?
Le rôle des associations d’anciens étudiants et des syndicats
Les associations d’anciens élèves et les organisations syndicales sont moins en concurrence pour la captation des ingénieurs diplômés qu’elles ne se complètent. Il est même tout à fait possible que l’engagement dans l’une soit une ressource pour l’autre. Car ces deux types d’organisation partagent la même finalité : desserrer l’étreinte de la subordination dans l’entreprise. Quand, en 2004, Thomas Amossé (DAR
Mathieu Bensoussan
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Préserver l’identité professionnelle
Une posture incoutournable du management au XXIème siècle
La question de la préservation de l’identité professionnelle est centrale. Car c’est bien elle qui permet de donner une vision clarifiée du fonctionnement psychique des individus dans leur relation au travail. L’apparition des coachs, des risques psychosociaux sont les symptômes sociaux d’une modification importante des paradigmes habituels de la représentation du lien au travail chez chacun. Ce lien désormais est
Roland Guinchard
Accès restreint Lire un extrait

Journal

Sortir de la logique vicitimaire
L’affaire Kerviel en question
Jérôme Kerviel, manipulé et perverti par « le système », étourdi par la spéculation, victime de la folle machinerie du capitalisme financier ? Kerviel Jérôme, cynique et manipulateur, dont les agissements ont bien failli faire sauter une grande banque française et déclencher une nouvelle crise systémique? Qui est victime de qui ? Les commentaires autour du procès puis du jugement n’ont cessé de tourner autour de cette question. C’est un piège. Il existe un autre registre de c
Francis Ginsbourger
Lire la suite

« appelez-moi le directeur ! »
Récit de la déresponsabilisation en entreprise
Il y a maintenant une vingtaine d’années Jean-Michel Ribes réalisa la série de divertissements télévisés « Palace ». D’un humour raffiné chaque épisode représentait la vie quotidienne dans un hôtel de très grand luxe. Le spectateur y retrouvait régulièrement quelques rubriques dont celle où l’un des clients découvrant avec une horreur largement feinte, la dérisoire défaillance prononcée plus que souvent insignifiante du service de l’ét
François de Maigret
Lire la suite

Les transitions professionnelles
Des aspirations différentes selon les âges
Dans un contexte économique instable, garder la maîtrise de sa trajectoire professionnelle devient un véritable défi. Une bonne connaissance de l’entreprise et des métiers, une dose d’autonomie, des compétences reconnues et validées, le goût d’apprendre et celui d’entreprendre et surtout un bon réseau social ; tels sont des ingrédients de base pour surfer en cette période de mutation du travail et de l’emploi. Pourtant, cela ne suffit pas, car les perceptions et les aspiratio
Pascale Denantes-Parlier
Lire la suite

L’entreprise en restructuration. dynamiques institutionnelles et mobilisations collectives
Claude Didry et Annette Jobert . Presses Universitaires de Rennes. 2010.0271 pages, 18 euros
Depuis le second semestre 2008 les entreprises et leurs salariés font face à une hausse du nombre de restructurations. Selon les recensements du Ministère du Travail, 2242 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) ont été menés en 2009 en France, soit deux fois plus que l’année précédente (1061 en 2008 et 957 en 2007). Dans ce contexte, il paraît important de réfléchir aux restructurations. Claude Did
Camille Dupuy
Lire la suite

Eloge du carburateur. essai sur le sens et la valeur du travail
Matthew B. Crawford & Marc Saint-Upéry. La Découverte, 2010 (2009 aux Etats-Unis). 249 pages, traduit par Marc Saint-Upéry, 19 e
« Eloge du carburateur » se lit comme un parcours initiatique, riche en expériences diverses, qui donne à l’auteur une capacité d’étonnement et une faculté de réflexions sur le travail sans cesse renouvelées. Né dans les années 60, Matthew B. Crawford grandit dans une communauté hippie avec ses parents à l’ouest des Etats-Unis. Il travaille comme électricien dès ses 15 ans pour améliorer le confort des immeubles
Caroline Leloup-Werkoff
Lire la suite