Logo de la Revue cadres
Travail et vulnérabilités N°483
Décembre 2019 - Revue n°483
Travail et vulnérabilités

Dossier

Une politique de santé responsable
De quelles vulnérabilités au travail parle-t-on ?
La catégorisation des problèmes de santé des salariés les isole dans une gestion de risques et de prévention individuels, dégageant l’entreprise d’une politique attentive aux singularités de chacun, des situations professionnelles et de ses responsabilités organisationnelles.Nos organisations du travail présentent un faisceau de plus en plus dense de contraintes, associant recherche active
Dominique Lhuilier
Lire la suite

Abonnés
La vulnérabilité ordinaire entre performance organisationnelle et santé au travail
La vulnérabilité est dans la pratique ordinaire de travail prise en charge par l’organisation du travail quand elle offre des régulations collectives efficaces, quand la confiance au travail est un terreau suffisant pour que prospère la coopération entre collègues. En somme, elle apparaît quand les conditions organisationnelles des situations la rendent visible.Le travail est un lieu de
Marc Guyon
Accès restreint Lire un extrait

Reconnaître la diversité des salariés pour mieux prévenir les risques professionnels
La démarche de prévention des risques professionnels s’inscrit dans un cadre sociétal global, liant les intérêts de la collectivité au respect des individualités, fondé sur la reconnaissance de libertés et de droits fondamentaux. Ainsi, outre la responsabilité sociale que cette situation induit, cette démarche doit tenir compte des dynamiques et caractéristiques personnelles des individus et s&rsq
Yann-Gaël Jaffré
Lire la suite

Abonnés
Quand l’accélération et l’instantanéité vous rendent vulnérable
Subie ou provoquée par les organisations productives, l’instabilité technologique et économique placent le salarié dans une posture épuisante, responsable de son employabilité.Les transitions par le chômage sont devenues de plus en plus fréquentes. Plus d’une personne sur quatre fait l’expérience du chômage au cours de sa vie professionnelle et les cadres ne sont plus épargnés par ces situatio
Claudine Pierron
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Présentéisme en entreprise : l’organisation du travail en question
Il semble bien que les dysfonctionnements liés à certains modes d’organisation du travail soient pour une bonne part à l’origine des niveaux de présentéisme enregistrés au cours de la dernière décennie.De récentes études ont montré l’impact de l’organisation du travail, ou plutôt de ses dysfonctionnements, sur l’absentéisme. L’institut Sapiens en a pointé les coûts cachés,
Sylvie Hamon-Cholet et Joseph Lanfranchi
Accès restreint Lire un extrait

Entre contrat social et contrat de soutien : le syndicalisme dans la fabrique des solidarités
Le syndicalisme participe à la fois au contrat social par la négociation de nouveaux droits dans les accords nationaux, et au contrat de soutien par l’accompagnement concret des individus dans les entreprises.Les vulnérabilités prennent naissance dans un contexte, dans un tissu de relations ou de solitudes qui excèdent ce à quoi l’Etat providence peut répondre en matière de solidarité et de droits. Des réalités incontournables comme le s
Anne-Florence Quintin
Lire la suite

Abonnés
La notion de maladie chronique évolutive en droit du travail
Les maladies chroniques concerneraient 15 millions de personnes en France, soit environ 20% de la population. Elles constituent une réalité, mais la situation des personnes concernées n’est que imparfaitement prise en compte par le droit du travail qui connaît surtout la notion de travailleur handicapé.Les maladies chroniques concerneraient 15 millions de personnes en France, soit environ 20% de la population . Elles
Agathe Dodin
Accès restreint Lire un extrait

Prendre soin, une éthique managériale
Le dilemme des cadres de santé
Les responsabilités des cadres de santé illustrent de façon exacerbée les difficultés du manager à articuler les impératifs de gestion d’une entreprise et le souci des ressources humaines dans leur mise en œuvre.D’un point de vue philosophique, la vulnérabilité est considérée comme un des constituants fondamentaux de la condition humaine ; elle renvoie à une précarité, une absolue dépendance initi
Isabelle Robineau-Fauchon
Lire la suite

Abonnés
Les conditions d’un travail soutenable
Une question de rythmes et de ressources
L’intensification de l’activité peut fragiliser la fabrique et la reconnaissance de l’expérience de travail, rendant celui-ci progressivement intenable.Comment liez-vous la santé et le travail, s’agissant plus spécialement des cadres ? Serge Volkoff. La santé au travail est (aussi) une affaire de management : qu’il s’agisse de leur propre vie de travail ou de celle de leu
Serge Volkoff
Accès restreint Lire un extrait

Se mettre à l’écoute de la charge de travail
La régulation de la charge passe par la qualité de sa mise en discussion tant l’activité est devenue subjective et sa prescription complexe. Mais cet échange est une décision managériale qui a ses conditions.Quelque 40% des salariés se déclarent « d’accord ou tout à fait d’accord avec le fait qu’on leur demande une quantité de travail excessive »[1]
Laurent Tertrais
Lire la suite

Journal

Les paradoxes de l’engagement professionnel des cadres
Le baromètre CFDT Cadres – Kantar confirme que la satisfaction générale des cadres dans leur travail (emploi, parole, charge, rémunération) ne doit pas masquer des demandes professionnelles fortes.Quelques attentes issues du baromètre CFDT Cadres 2019 Cadre de l’Etat : seulement 1 sur 2 satisfait de sa situation70% des cadres publics craignent pour
Laurent Mahieu
Lire la suite

Mettre en discussion le travail… à quelles conditions ?
Discuter du travail ne va pas de soi. En témoigne le retour régulier d’une volonté de mieux prendre en compte l’expression des salariés et de développer des fonctionnements plus participatifs dans l’histoire des organisations de Taylor à nos jours, à travers les chantiers kaizen du toyotisme, les cercles de qualité, le droit d’expression des lois Auroux, les « espaces de discussion sur le travail » (EDT) qui se développent actuellement… Mais à quels enjeux se conf
Lauriane Domette
Lire la suite

Refonder le management : un retour sur la praxis démocratique athénienne
« Citoyens dans la cité, les travailleurs doivent l’être aussi dans leur entreprise ». Rapport Auroux, 8 oct. 1981 L’ambition des lois Auroux, il y a 30 ans, était d’introduire la citoyenneté dans l’entreprise. Ce travail législatif, modifiant près d’un tiers de notre code du travail, portait les attentes d’une démocratisation de l’entreprise. Aujourd’hui, 40 ans après, force est de constater les espoirs déçus
Kévin Pastier et François Silva
Lire la suite

Jean-Paul Bouchet, Jouer collectif. Un choix professionnel et syndical
Editions ouvrières, 2019, 159 pages, 16 euros. Postface de Laurent Berger
  Sommes-nous à la hauteur de ce qui nous arrive ? Jean-Paul Bouchet, ancien secrétaire général de la CFDT Cadres, livre un récit personnel, une relecture de son parcours dont l’unité recherchée serait une attention à la responsabilité. L’engagement procède en effet « d’une obligation intérieure, accorder ses actes avec ses convictions, agir en accord avec l’image de soi » (M. Terestchenko). A l’heure des dégradant
Laurent Tertrais
Lire la suite

Antoine Gouritin, Le startupisme. Le fantasme technologique et économique de la startup nation
Fyp éditions, 2019, 172 pages, 20 euros
Sans guère s’embarrasser de trop de contraintes sociales ou environnementales, des futurologues patentés surfent sur les prouesses technologiques pour faire miroiter la promesse d’un regain de croissance économique grâce à l’investissement dans les innovations techniques. Basée sur l’adage du « Winner takes all », fait économique stylisé par Sherwin Rosen dans sa « théorie du tournoi » pour analyser l’économie du star system
Dominique Desbois
Lire la suite

Jean-Marie Charpentier, Jacques Viers, Communiquer en entreprise. Retrouver du sens grâce à la sociologie, la psychologie, l’histoire...
Vuibert, 2019, 208 pages, 21,90 euros
Bonne nouvelle pour les salariés. Terminés, le journal interne brillant de mille sourires, le réseau social permettant soi-disant de pallier aux échanges réels, les notes descendantes qui consignent l’activité et les changements attendus. Si la communication interne se réinvente, c’est parce que l’heure est à la recherche d’échanges sur le travail, d’un exigeant managemen
Laurent Tertrais
Lire la suite