Logo de la Revue cadres
Le temps des cadres N°385-386
Décembre 1998 - Revue n°385-386
Le temps des cadres

Dossier

La rtt des cadres : des faux prétextes au vrai projet
Beaucoup de faux prétextes sont avancés pour refuser aux cadres un véritable équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Mais si l'entreprise monte un projet de valorisation du temps prenant en compte l'autonomie des cadres, elle y améliorera sa compétitivité, nous dit Pierre Vial, secrétaire général adjoint de l'UCC, en charge du dossier temps de travail. Nous Français sommes capables de mett
Pierre Vial
Lire la suite

Abonnés
Lien de subordination et travail effectif
Le temps de travail qu'il est question de réduire, est défini par le temps où le salarié est à la disposition de l'employeur sans pouvoir vaquer à ses occupations personnelles. Mais qu'est-ce qu'être à la disposition de l'employeur ? En attendant de futures précisions de la Cour de Cassation, Marthe Gravier, docteur en droit et syndicaliste, fait le point. Le cadre dévoué, attaché à l'entreprise ne compta
Marthe Gravier
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Le cjd et la rtt des cadres : transformer une contrainte en opportunité
Le Centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise occupe une place à part dans le monde patronal. Souvent qualifié de « poil à gratter du CNPF « , il a une vision à la fois humaniste et gestionnaire de l'entreprise. Nous l'avons rencontré. Le président du CJD, Laurent Degroote, a signé le 16 septembre 1998 avec la ministre de l’emploi et de la solidarité Martine Aubry un accord cadre portan
Laurent Degroote
Accès restreint Lire un extrait

Le triptyque gagnant
Consultant en organisation sur le plan professionnel, membre du Bureau national et trésorier de l'UCC-CFDT sur le plan syndical, Jean-Paul Bouchet explique ici quels sont les principes sur lesquels doivent s'appuyer les entreprises. Les entreprises, ce n'est pas seulement les dirigeants, c'est aussi l'ensemble des salariés et en particulier les cadres. La loi Aubry sur la réduction du temps de travail ne
Jean-Paul Bouchet
Lire la suite

Abonnés
Une rtt des cadres effective et adaptée
Martine Aubry, ministre de l'Emploi et de la Solidarité, et initiatrice de la loi sur les 35 heures, précise ici pour les lecteurs de CADRES CFDT que la deuxième loi, qui se basera sur le bilan des accords signés, cherchera à moderniser le droit du travail sans en exclure les cadres. L'application de la réduction du temps de travail aux cadres est l'un des grands défis du mouvement de négociation sur le t
Martine Aubry
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Les cadres dans les accords « robien »
Nous présentons les principaux résultats d’une enquête réalisée sur l’aménagement et la réduction du temps de travail des cadres dans les accords Robien pour l’Observatoire des Cadres par Emmanuel Corpet, stagiaire DESS (IEP-Paris). objet de cette étude est d’ap-L’ porter un certain nombre de pistes de réflexions et d’actions sur la base d’une série d’entretiens menés auprès de cadres bénéficiant d’un dis
Emmanuel Corpet
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Révolution culturelle au crédit local de france - dexia
Pou maîtriser son temps il faut le compter : depuis le 1er octobre 1998, les cadres du Crédit Local de France comptent leur temps de travail. Jean-Claude Trochain, délégué syndical CFDT, nous avait raconté comment le CLF avait lancé une enquête organisée conjointement par la direction et les représentants du personnel1. La suite dans ce numéro. « 1996 sera l'année
Jean-Claude Trochain
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Un groupe de travail à edf gdf
L'accord EDF GDF sur la réduction du temps de travail s'est décliné localement. A Dijon, Daniel Dantand *, professionnellement chargé du développement cadre sur la région Bourgogne et syndicaliste CFDT, a monté un groupe de travail sur les conditions de travail des cadres. Il nous raconte ici ce qu'il en est advenu. Lorsque nous avons signé à Dijon, en juillet 1997, n
Daniel Dantand
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Eds : réingénierie et embauches
Réduire le temps de travail des informaticiens alors que les entreprises du secteur se plaignent de pénurie liée à l'euro et au bogue de l'an 2000, quelle idée ! C'est pourtant ce que fait EDS, une des plus grosses entreprises du secteur. Et cela l'aide à recruter... « Les points-clés de la négociation de la réduction du temps de travail à EDS ont été le champ d’application, les types d’aménageme
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Le temps de travail dans l’éducation nationale
La réduction du temps de travail dans l’Education nationale est un sujet délicat, du fait à la fois de l’importance que cette institution revêt dans la société française (et dans ses fantasmes) et des modes de travail très particuliers d’une grande partie de ses agents. Certaines professions de l’Education nationale sont assimilables au lot commun des fonctionnaires, il s’agit par exemple des documentalis
Daniel Mansoz
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Je fais 200 jours mais pas 35 heures...
Hervé Rodriguez est ingénieur à GIAT Industries, plus précisément responsable de l’assurance produit d'un programme international, ce qui induit beaucoup de déplacements, et conjointement responsable syndical local des cadres adhérents à la CFDT. A ce titre, il a été impliqué dans les négociations qui ont conduit à un accord « Robien défensif » en 1996. Je travaille à Bourges, dans un des plus grands étab
Hervé Rodriguez
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Une avancée pour les cadres mobiles à france télécom
Les cadres mobiles - ceux qui ont beaucoup de temps de déplacement - sont précisément ceux pour lesquels on ne compte pas celui-ci. C'est pour sortir de ce paradoxe que l'accord France Télécom de septembre 1997 a mis au point une expérimentation. L'accord social signé à France Télécom le 9 janvier 1997 prévoyait à la fois une réduction du temps de travail pour les personnels touchés pa
Daniel Guillot
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Le problème est européen... la solution aussi
Il n’y a pas d’« exception française » en matière d’existence des cadres ni en matière de temps de travail. Les travaux d’Eurocadres, avec plus de cent cinquante cadres venus de toute l’Europe sur le thème « Cadres : changer le travail et le temps de travail », ont confirmé - car ce n’est une surprise que pour ceux qui restent à l’intérieur de leurs frontières - que les problèmes étaient assez largement les mêmes d’un bout à l’autre de l’Europe.
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Fragments de méthode
Ceci n’est pas un mode d’emploi de négociation, mais un simple repérage de méthodes utilisées par les équipes qui ont déjà négocié des accords. Rappelons que l’UCC recommande de mener l’ARTT comme une conduite de projet. On regarde et on discute La direction n’est pas forcément enthousiaste, il est bon de lui suggérer un coup de fil à des entreprises du secteur où l’ARTT se passe bien.
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
La mesure de la charge de travail
Une meilleure connaissance de la charge de travail par les cadres eux-mêmes leur permettra de débattre et de trouver des solutions alternatives dans leurs entreprises. C’est pourquoi l’UCC organise, avec des ergonomes et des consultants1, plusieurs sessions en région basées sur trois questionnaires outils d’aide à l’analyse des conditions de travail. Avoir la maîtrise de s
CFDT Cadres
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Foire aux questions
Ces questions nous sont souvent posées... Essayons d’y répondre clairement et rapidement. Q : On ne sait pas compter le temps de travail des cadres, qui travaillent, ne serait-ce qu’en pensant à leurs chantiers en cours, en dehors de leur lieu de travail. R : Il ne faut certes pas confondre temps de présence et temps de travail, ceci étant valable pour les cadres et pou
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Le numéro 53 de la Revue juridique des Barreaux porte sur la réduction du temps de travail sous différents aspects (historique, économique, etc.), le côté juridique étant bien sûr privilégié. Co-édité par les Editions Dalloz et l'association Synergie (Maison de l'avocat, 9 rue des Etats Généraux 78000 Versailles). N° 52-53 juillet/septembre 1998, 250 francs.
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Un certain nombre d'ouvrages édités récemment portent sur la RTT : • « La mise en œuvre des 35 heures dans l'entreprise ». LEGI SOCIAL, Supplément au n° 52, septembre 1998. Groupe Revue Fiduciaire ( & 01 41 83 52 52). • « Négocier et appliquer les 35 heures » avec un point spé
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Abonnés
Signalons : le premier CD-ROM de la négociation collective en matière de formation professionnelle « outil de travail, de formation et d'information destiné aux professionnels, acteurs au quotidien ou négociateurs » a été réalisé par le Centre INFFO sur la demande du CPNFP qui regroupe les organiations professionnelles d'employeurs et les organisations professionnelles de salariés signataires des accords paritaire
Sans auteur
Accès restreint Lire un extrait

Journal

La gestion contre l'entreprise réduire le coût du travail ou organiser sa mise en valeur
Editions La Découverte et Syros. 1998, 284 pages, 145 francs.
Le titre est manifestement provocateur. Comment imaginer, en effet, que la gestion, cet ensemble de pratiques et de techniques d'administration des organisations dont l'objet est justement de mettre en œuvre, du mieux possible, des ressources en vue d'atteindre des objectifs de production de biens et de services, puisse jouer à l'encontre de l'entreprise ? Francis Ginsbourger, fort de sa longue et riche expérience de consult
Sans auteur
Lire la suite

Repenser l'économie du travail de l'effet d'entreprise à l'effet sociétal
Octares Editions, Toulouse. 1998, 194 pages.
« Repenser l'économie du travail » est le résultat d'une recherche de sociologues et d'économistes, sur un thème qui se situe aujourd'hui au cœur de l'actualité. Cet ouvrage part du constat que le marché du travail est déterminé dans chaque société par quatre comportements fondamentaux : la formation, l'effort, la coopération, la mobilité, et par la manière dont les acteurs individuels et collectifs sont construits
Louisette Battais
Lire la suite

Démystifier le dialogue social
Editions d'Organisation. 1998, 221 pages.
Construites sur un modèle économique et social de plein emploi, les formes de régulation sociales sont en crise. Aujourd'hui, les acteurs sociaux se trouvent confrontés à une nouvelle donne économique, globalisation du processus de création et de distribution des richesses, évolution des modes de consommation et de nouvelles stratégies financières. L'entreprise et son organisation évolue. Les auteurs posent les termes du débat en France puis ana
Louisette Battais
Lire la suite

Drh c’est déjà demain
Les Editions d'Organisation. 1997, 160 pages, 142 francs.
La nouvelle configuration de l’entreprise rejette le carcan organisationnel au profit d’une entreprise allégée dont la dynamique, enfin retrouvée, prendrait appui sur la ressource humaine. Dans un univers déréglementé, les salariés peuvent se demander in fine s’ils sont vraiment acteurs dans l’organisation ou s’ils restent des variables d’ajustement, voire des cibles privilégiées dans le discours des organisateurs.
Jocelyne Banfi
Lire la suite

Comprendre le travail pour le transformer la pratique de l’ergonomie
ANACT. Collection Outils et Méthodes (2ème édition). 1997, 288 pages, 195 francs.
Dans cette période où les mutations profondes des entreprises percutent de plein fouet les acteurs du travail, il y a tout intérêt à bien comprendre comment « l’activité réelle » des opérateurs traduit et reformule les conditions matérielles et organisationnelles du travail. Cette « activité réelle » contribue à produire les richesses, mais donne également le sens que chacun attribue individuellement et collec
François Dissert
Lire la suite

Les 35 heures en 35 questions
Editions Gammaprim. 1998, 110 pages, 39 francs.
Sous une forme condensée, ce livre apporte des réponses claires et documentées aux principales questions que l'on peut se poser sur la réduction du temps de travail. Les questions sont regroupées en cinq chapitres : réduction et partage du travail (où l'on trouve un historique sur la RTT, les expériences déjà tentées en France et dans les autres pays), la loi Aubry (expli
Dominique Paumier
Lire la suite

Reconstruire un pouvoir politique dialogue pour gouverner en partenaires
Editions La Découverte/Essais. 1998, 270 pages.
Philippe Herzog critique les institutions de la France : trop délégataire et trop centralisée, notre démocratie ne permet plus de faire face aux problèmes de notre société moderne. Au sein d'une association « Confrontations », P. Herzog, ancien du bureau politique du PCF, débat de ces problèmes avec des personnalités venues d'horizons divers : syndicalistes, sociologues, grands patrons, etc.. L
Joël Daniault
Lire la suite

La guerre parfaite
Editions Flammarion. 1998, 146 pages, 98 francs.
Comme souvent le titre de l'ouvrage ne reflète qu'imparfaitement son contenu ! Cet essai clair, concis, lucide est à lire par tous ceux et celles qui sont épris de paix. L'ouvrage commence par un clin d'œil littéraire avec un commentaire de « L'Illiade », l'ouvrage d'Homère qui raconte les passions de la guerre. Th. Delpech s'interroge ensuite sur les notions de la durée des conflits
Sans auteur
Lire la suite

Le nouveau management critiques et réponses chrétiennes
Les Presses du management. 1997, 238 pages, 139 francs.
Face à l'évolution récente du management dans les entreprises modernes, la doctrine sociale de l'Eglise peut-elle apporter une réponse un peu pertinente et singulière ? Il s'agirait de la subsidiarité (donner du pouvoir aux salariés en partant « d'en bas ») et de la solidarité (comme dimension organique de la charité) et plus généralement de l'attention portée prioritairement à la personne. Certes o
Jean-Marc Parodi
Lire la suite

Definir les fonctions
Les Editions d’Organisation (édition 97), 216 pages, 175 francs.
Afin d’aider les responsables d’entreprises, particulièrement les responsables de PME-PMI, à améliorer l’organisation et le fonctionnement de leur entreprise, le présent ouvrage propose des outils : fiches de définitions de fonctions, tableau de répartition des responsabilités, liste de questions essentielles pour définir les fonctions. Le tableau de répartition des responsabilités permet de recenser dans le détail les missions, at
Françoise David
Lire la suite

Introduction à l'europe sociale
Editions ENSP, Rennes. 1997, 332 pages.
L'Europe sociale existe-t-elle ? Peu visible, peu lisible, souvent partielle, la dimension sociale de l'Europe est inhérente à la construction de celle-ci. Dans une première partie, les auteurs analysent les dispositions à caractère social des traités constitutifs de l'Europe, de la CECA en 1951 à Maastricht en 1992, et les préoccupations sociales des institutions ainsi créées. Dans une deuxième partie, le lec
Louisette Battais
Lire la suite

La nouvelle presse congolaise
Editions de l'Harmattan. 1998.
A Brazzaville du temps du parti unique, il y avait la presse officielle et « La semaine africaine » des religieux. Après la « conférence nationale », de nombreuses petites feuilles ont paru, dont les attachements politico-ethniques tenaient le plus souvent lieu de ligne éditoriale. C'est cette période, close par la deuxième guerre civile congolaise de 1997, que raconte l'auteur.
Sans auteur
Lire la suite

Les retraites dans l'union européenne adaptation aux évolutions économiques et sociales
Editions L'Harmattan. 1998, 207 pages.
Cet ouvrage édité sous les auspices de l'Observatoire des retraites et de la Caisse des dépôts et consignations est le fruit d'un colloque tenu à Münster en 1996 par un groupe d'experts mis en place par l'Union européenne. Il sort des schémas de la pensée unique instaurée en matière de retraite par la Banque Mondiale et tente de resituer la question des retraites au regard de l'évolution de la démographie, mais aussi de
Paul Cadot
Lire la suite

La mondialisation n'est pas coupable vertus et limites du libre échange
Editions La Découverte. Collection Textes à l'appui. 1998, 220 pages, 98 francs.
Ce livre ou plutôt de ce recueil d'articles est un plaidoyer pour le libre échange, il s'attaque à certaines idées effectivement erronées sur les méfaits de la mondialisation. Les choses sont un peu plus compliquées affirme l'auteur. En cela on le suit volontiers mais il ne suffit pas de dénoncer les vertus et les limites du libre échange, encore faut-il le restituer dans un projet politique différent, par exemple la réduction de
Jean-Marc Parodi
Lire la suite

Les dessous de la guerre du congo-brazzaville
Edition de l'Harmattan. 1998.
C'est de cette deuxième guerre civile congolaise, celle de 1997, que parle P. Soni-Benga. L'auteur est favorable à l'un des acteurs, ce qui nuit quelque peu à l'objectivité. Malgré un style souvent pesant, l'un et l'autre ouvrages seront fort utiles à la connaissance de la vie politique de ce petit pays passablement ignoré des médias français.
Sans auteur
Lire la suite

La place de la femme dans la vie publique et dans la prise de décision
Editions L'Harmattan. 1997, 139 pages.
Dois-je avouer que j'ai eu beaucoup de mal à « accrocher ». Je m'attendais à un livre très général sur le sujet, erreur, j'aurais du lire le sous-titre : « Une étude comparative. Le cas de l'Europe, du Canada, du Maroc et de la Palestine ». Une partie importante de ce livre est consacré à la place de la femme en Palestine, et ce point de vue il est très intéressant. La femme que je suis re
Dominique Paumier
Lire la suite

Un revenu et une activité pour tous
Editions L'Harmattan. 1998, 148 pages.
Partant du constat que nous ne connaîtrons plus jamais le plein emploi, des économistes défendent la nécessité de garantir un revenu d'existence à chaque citoyen. Nous produisons de plus en plus de richesses mais nous sommes impuissants à en faire profiter tous les humains et les inégalités s'accroissent, l'exclusion atteint de plus en plus de gens. Pour André Romieu : « Il n'est pas humainement admissible que l'aug
Joël Daniault
Lire la suite

L'illusion économique essai sur la stagnation des sociétés développées
Editions Gallimard. 1998, 318 pages, 115 francs.
Cet ouvrage intéressant n'est cependant pas commode à commenter avec « objectivité ». Il présente en effet, à la fois, des opinions arrêtées qui dérivent parfois vers des simplifications mais également des approches nouvelles peu communes. Au chapitre des opinions arrêtées on notera : Maastricht considéré par l'auteur comme une erreur stratégique et historique qui veut abolir des peuples et des nations par une fusi
Jean-Pierre Moussy
Lire la suite

Le roman de l'euro
Editions Hachette. 1998, 324 pages, 145 francs.
A l'approche imminente de l'Euro, le 1er janvier 1999 pour les marchés financiers et, le 1er janvier 2002 pour les particuliers, ce livre s'impose comme une référence sérieuse pour tous les citoyens comme pour les divers agents économiques. A vrai dire ce livre contrairement à son titre n'a rien d'un roman. Il constitue plutôt une chronologie, une mémoire sérieuse, attentive et vivante des événements
Jean-Pierre Moussy
Lire la suite