Logo de la Revue cadres

Richard Robert
Richard Robert

Rédacteur en chef de la revue Cadres entre 2002 et 2009, Richard Robert a enseigné à Sciences Po et à l’ENA. Après avoir dirigé pendant sept ans Paris Innovation Review, il est aujourd’hui directeur de la rédaction du magazine Big Time. Il est par ailleurs cofondateur en 2005 et éditeur de Telos.

77 articles

La démocratie sociale à l’heure du nouveau quinquennat
Le quinquennat s’ouvre sur un étonnement : pour un héritier revendiqué de la deuxième gauche, comment comprendre la place limitée de la démocratie sociale dans la proposition politique d’Emmanuel Macron ? « Le jour où on a oublié que le dialogue social était une nécessité, on l’a chèrement payé. » Difficile de ne pas rapporter cette phrase de François Hollande, prononcée lors du dernier Conseil des ministres de son
Richard Robert
Lire la suite

Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’ingénieures ?
Le métier d’ingénieur resterait-il une affaire d’hommes ? Pas partout. La Chine compte environ 40% d’ingénieures, et dans l’URSS des années 1980 les femmes représentaient 58% des effectifs. Mais dans les pays occidentaux et une bonne partie des économies émergentes, la féminisation de la profession reste très lente et elle semble aujourd’hui trouver une limite. Ce palier inquiète les autorités politiques. La Commission européenne pointe depuis dix ans les risques de pénuries
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Emploi et carrières
Près de la moitié des cadres en activité a plus de 45 ans, ce qui a pu amener certains acteurs à considérer qu’il n’y a pas de problématique spécifique aux seniors. C’est aller un peu vite en besogne, en négligeant la façon dont, après 50 ans notamment, les inégalités se polarisent entre ceux qui continuent à progresser et ceux qui se voient repoussés sur les marges des organisations ou du marché du travail. Les enquêtes Apec fournissent des chiffres utiles, à partir desquels
Laurent Mahieu et Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Progrès technologique et employabilité des seniors
Cette chercheuse de l’OFCE (Sciences Po) a examiné le lien entre vieillissement, capacités cognitives, productivité et employabilité des seniors. Il s’agit notamment d’analyser comment les changements technologiques et organisationnels observés sur les dix dernières années – largement imputables à l’introduction de l’ordinateur au sein de l’entreprise – ont pu affecter la demande de travail envers les seniors. L’u
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Editorial faux problèmes et vraies questions
Il y a deux façons de considérer la situation des cadres après cinquante ans. Soit on entre dans le jeu des représentations qui accusent une perte de productivité, de moindres capacités d’adaptation, une technicité dépassée. Soit on considère que ces « problèmes » sont en réalité construits par les organisations de travail. Non par cynisme ou cruauté, mais bien souvent par négligence. Quand on fait confiance à un professionnel expérime
Richard Robert
Lire la suite

Editorial vers une nouvelle donne
La crise économique est un révélateur des tensions qui traversent le monde du travail. Tensions économiques avec les fermetures d’usine et les centaines de milliers de chômeurs supplémentaires depuis six mois. Tensions sur les salaires avec le scandale des rémunérations patronales. Tensions sociales avec les séquestrations de cadres et un dialogue social toujours plus difficile. Le tableau est sombre, même si on peut voir dans ce grand boulevers
Richard Robert
Lire la suite

La rationalité limitée... et ses limites
Depuis une douzaine d’années, le groupe « Outils de gestion » de la CFDT Cadres analyse et discute l’usage des progiciels de gestion dans le management. Nos lecteurs ont pu suivre les travaux de ce groupe, qui pointent les limites de ces outils et plus largement d’une vision technique du management. Dans la même optique, l’économiste Maya Beauvallet, membre du comité d’orientation de la revue, était intervenue l’an dernier devant l’Observatoire des Cadres dans un séminaire in
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Impartialité, réflexivité, proximité
La démocratie évolue. La pérennité des institutions républicaines peut cacher de profonds changements, qui affectent aussi bien les attentes des citoyens et le mandat confié aux dirigeants que les modes de représentation et de contrôle. Les deux derniers livres de Pierre Rosanvallon éclairent ces évolutions et tracent des perspectives d’avenir. L’analyse serrée de la « crise de la démocratie », ou plutôt des crises successives qui ont affecté nos institutions, permet de mieux
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Editorial la culture du débat
L’un des pères de la démocratie américaine, James Madison, écrivait en 1788 que l’enjeu d’une élection était d’élever au pouvoir « les hommes les plus sages, les plus aptes à discerner le bien commun de la société » (Federalist Papers, 57). Deux siècles de démocratie nous ont appris que si la sagesse et la compétence des dirigeants ne sont jamais superflues, les vertus du débat sont plus essentielles encore. Mais la
Richard Robert
Lire la suite

Editorial donner la parole
Que disent les cadres de leur entreprise, de leur métier, de leur avenir ? En lançant il y a deux ans une recherche-action sur « L’investissement des cadres au travail », nous avons cherché à faire vivre ces questions, en évitant les réponses convenues qu’on trouve dans la presse, dans les enquêtes d’opinion ou tout simplement… dans le syndicalisme. Nous percevions qu’un certain nombre de glissements, d’évolutions et de dérives tr
Richard Robert
Lire la suite

Acteurs du développement durable
Considérées comme des industries polluantes, les industries graphiques se sont tôt engagées dans le souci de l’environnement, puis la réflexion sur le développement durable. La forme coopérative adoptée par un certain nombre d’entre elles aiguise leur capacité à renouveler leurs méthodes et leurs façons de travailler. L’exemple de l’imprimerie L’Artésienne, à Liévin, montre bien que c’est en considérant l’ensemble de ses parties prenantes que l’entreprise peut se faire acteur
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Faire bouger les institutions
À la suite du Grenelle de l’environnement, le gouvernement a décidé de former un groupe chargé de réfléchir à l’éducation au développement durable. Deux axes avaient été jugés prioritaires : la pédagogie d’une part, la formation des enseignants et des autres personnels d’encadrement. La direction du groupe a été confiée à Jacques Brégeon, professeur à l’Ecole Centrale et directeur du Collège des hautes études de l’environnement et du développement durable. Il était entouré de
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Editorial le nouveau conflit des logiques
Comment travailleront les cadres de demain ? La montée en puissance des thèmes du développement durable révolutionne les métiers et les manières de faire. Pour le meilleur – une plus grande attention au long terme, un sens donné au travail – et pour le pire, avec la prolifération des normes et les obligations du reporting. Aux indicateurs de gestion, à ceux des démarches qualité s’ajoutent désormais ceux de l’im
Richard Robert
Lire la suite

Editorial souffrance privée et action collective
Comment aborder la question du suicide au travail ? Depuis deux ans, différentes tragédies ont défrayé la chronique. Passé le premier choc, les collègues, la hiérarchie tentent de comprendre. On cherche des problèmes personnels, et souvent on en trouve. Mais bien vite on doit admettre que si un salarié se suicide sur son lieu de travail, c’est qu’il dit quelque chose de son travail. La tentation alors est de mettre en cause les personnes, d
Richard Robert
Lire la suite

Les enjeux de la notation des firmes
Il faut remonter à la révolution financière des années 1970 pour comprendre l’importance désormais cruciale d’une évaluation extérieure des grandes entreprises. L’avènement du pouvoir actionnarial a modifié les règles du jeu en interne comme en externe, favorisant les directions financières et consacrant l’influence décisive des agences de notation. Depuis l’éclatement de la bulle Internet, plusieurs crises ont fait apparaître les limites de ce système, posant la question de
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Le coût de la démotivation
Phénomène de société ou signe annonciateur de la crise du capitalisme pour certains commentateurs, le désengagement des salariés peut être lu plus modestement comme la conséquence de politiques managériales mal conçues. Ce désengagement a un coût, et dans des organisations de travail obsédées par les indicateurs, la mise en valeur de ce coût peut être un moyen de discuter et de faire évoluer les modes de gestion.
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Editorial subir ou participer
Il y aurait beaucoup à dire sur les pratiques d’évaluation dans les entreprises et les administrations. Associés à la culture de la performance apparue dans les années 1980, les progiciels de gestion imposent une représentation du travail dans laquelle personne ne se retrouve : ni les salariés, en mal d’une reconnaissance que les tableaux statistiques sont incapables de leur accorder, ni les cadres qui doivent les utiliser et sont eux-
Richard Robert
Lire la suite

Editorial subir ou participer
Il y aurait beaucoup à dire sur les pratiques d’évaluation dans les entreprises et les administrations. Associés à la culture de la performance apparue dans les années 1980, les progiciels de gestion imposent une représentation du travail dans laquelle personne ne se retrouve : ni les salariés, en mal d’une reconnaissance que les tableaux statistiques sont incapables de leur accorder, ni les cadres qui doivent les utiliser et sont eux-
Richard Robert
Lire la suite

Le capitalisme d’héritiers la crise française du travail
Professeur à la Stern School of Business (New-York), Thomas Philippon propose dans cet ouvrage une interprétation originale de la « crise française du travail ». Les Français, explique-t-il, accordent plutôt plus d’importance au travail que les autres Européens, et les rigidités du droit et de la fiscalité ne peuvent expliquer à elles seules l’apparition et la persistance du chômage de masse. L’analyse systématique des
Richard Robert
Lire la suite

Editorial une nouvelle mission pour l’université
L’université se serait-elle mise en mouvement ? En posant avec fracas la question de l’insertion professionnelle des jeunes, la crise du CPE semble avoir précipité une évolution que beaucoup jugeaient improbable. Dans les années 1960 l’université formait surtout des médecins, des avocats, et des diplômés de lettres ou de sciences qui trouvaient naturellement leur place dans les fonctions publiques. Puis sont venues
Richard Robert
Lire la suite

Editorial des paroles aux actes
L’heure de la diversité serait-elle venue ? Un an après les émeutes urbaines de novembre 2005, la signature cet automne d’un accord national interprofessionnel doit être saluée. Nous vivons aujourd’hui un moment exceptionnel, qui confère à l’ensemble des acteurs une responsabilité historique. Ce moment représente d’abord la fin d’un cycle. En 1983 avait lieu la marche des Beurs, un mouvement dont le sens profo
Richard Robert
Lire la suite

Repenser la solidarité l’apport des sciences sociales
La solidarité est le socle de l’homo sociologicus, l’homme lié aux autres et à la société non seulement pour assurer sa protection face aux aléas de la vie, mais aussi pour satisfaire son besoin vital de reconnaissance et réaliser son humanité. Dans des sociétés contemporaines marquées par la déliaison (Zygmunt Bauman) et la désafiliation (Robert Castel), le risque existe que les individus, à mesure que croissent leur autonomie et leur
Richard Robert
Lire la suite

Retour sur les théories et la pratique du management
Les organisations de travail évoluent, et avec elles des « sciences de gestion » dont il faut rappeler qu’elles sont d’abord et surtout des manières de voir, de dire et de décrire les activités managériales. Trois ouvrages récents viennent nous rappeler que les théories et les pratiques du management sont ancrées dans leur temps. Les unes et les autres se succèdent, certaines s’imposent durablement quand d’autres disparaissent aussi vi
Richard Robert
Lire la suite

L'injustice sociale l'action publique en questions
Des sommes considérables sont redistribuées aujourd'hui dans le cadre de différentes politiques publiques, mais malgré l'importance de ces revenus sociaux la société française est travaillée par un fort sentiment d'injustice. Fatalisme et révolte attesteraient l'échec des politiques publiques qui fondent notre ordre social. La tentation existe dès lors, soit d'accuser l'inutilité de ces politiques, soit d'en réclamer davantage ; la droite e
Richard Robert
Lire la suite

Réformer l'école, c'est possible !
Entre la réformite chronique des ministres successifs et l'immobilisme supposé du système scolaire, la question de la réforme de l'école est devenue un sujet qui fâche. Nombre d'enseignants sont fatigués de la folie du changement qui s'est emparée de leur administration depuis la réforme Haby de 1974, et vu de l'extérieur le mammouth prend de plus en plus l'apparence d'une forteresse assiégée, marchant à reculons entre lamentation et appel
Richard Robert
Lire la suite

Décision publique et savoir scientifique
Déchets nucléaires, sang contaminé, OGM, épizooties diverses, la multiplication de situations problématiques ces dernières années a profondément mis en question l’ordre de la décision publique. L’incertitude scientifique laisse se déployer des stratégies d’acteurs quelquefois divergentes : les controverse socio-techniques interrogent la légitimité des autorités publiques, mais aussi celle des scientifiques. Des polémiques informelles ont souvent accompagné ou fait accélérer l
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Editorial l’intelligence du réel
Y a-t-il un art de la décision ? Poser la question ainsi suggère une manière de formule, une de ces techniques magiques qu’on apprend dans les écoles et les stages de management. Rien ne serait plus illusoire pourtant, rien ne serait plus vain qu’une telle approche. La valeur d’une décision ne se mesure pas à ce qu’elle reproduit, mais au contraire à ce qu’elle invente. Prendre une décision, c’est inventer un monde. Ce peut
Richard Robert
Lire la suite

Les classes moyennes à la dérive
L'émergence des classes moyennes fut sans doute l'événement sociologique majeur du XXe siècle, celui qui fit perdre au projet communiste une grande partie de sa pertinence. Après avoir nié leur existence, certains sociologues marxistes ont récemment, et avec une certaine délectation, prophétisé la fin de ce « mythe » (Jean Lojkine, L'Adieu à la classe moyenne, La Dispute, 2005). Bien plus subtil dans ses analys
Richard Robert
Lire la suite

Editorial la dynamique des temps
Elle n’en finit pas de revenir, cette question du temps. On l’a d’abord traitée à grande échelle, en essayant de trouver une juste mesure entre l’activité et la non-activité, dans une société minée par le chômage et atteinte par le choc démographique : ce furent les 35 heures, puis la réforme des retraites et le plan seniors. Sur des modes différents, il s’agissait de restaurer un équilibre entre un monde du travai
Richard Robert
Lire la suite

Editorial les nouvelles élites en question
Les expressions varient : économie du savoir, capitalisme cognitif, économie de la connaissance. On parle aussi de société de la connaissance, pour désigner un phénomène touchant non seulement les organisations de travail, mais aussi l’ensemble du monde qui nous entoure. Sorti des images un peu faciles de la nouvelle économie, qui réussirent à angoisser autant qu’à faire rêver, comment représenter ce nouveau monde ? Com
Richard Robert
Lire la suite

Les élites mondialisées de robert reich
Dans un livre qui fit grand bruit au moment de sa sortie en 1991 (The Work of Nations, trad. française L’Economie mondialisée, Dunod, 1993) Robert Reich fut parmi les premiers à expliquer la disparition d’une certaine forme d’emplois industriels dans les pays développés, et au-delà les recompositions en cours, à l’échelle mondiale, de la population active. Les thèses de celui qui contribua à encourager l’émergence aux Etats-Unis d’une économie de la conn
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

La société en réseaux de manuel castells
Avec La société en réseaux (Fayard, 1998), le sociologue espagnol Manuel Castells amorce une explication globale du monde contemporain, marqué par la révolution des technologies de l’information et la globalisation de l’économie. Dans la « société en réseau » qui succède à la société industrielle, l’état social est défini par un nouveau mode de développement, « informationnel ». Il est défini par « l’action du savoir sur le savoir même comme source principale de la p
Richard Robert
Lire la suite

L’étrangeté française
Le modèle social français est-il soluble dans la mondialisation ? Revenant sur une « étrangeté française » qu’il avait déjà explorée dans La Logique de l’honneur (Seuil, 1989), Philippe d’Iribarne tente ici une mise en perspective dont l’enjeu n’est ni d’accabler le modèle français, ni de le sacraliser, mais bien d’en saisir la singularité. Si des réformes s’imposent aujourd’hui, si l’idéal républicain ne trouve dans la r
Richard Robert
Lire la suite

L’économie du savoir et ses acteurs
Informaticiens, scientifiques, designers, consultants, formateurs, journalistes… ceux que l’on désigne quelquefois du nom de knowledge workers exercent des activités très différentes, qui ont pourtant en commun le fait de traiter l’information. Les uns la reproduisent, l’adaptent ou la modifient, d’autres manipulent des idées et des concepts, développant ainsi une activité créatrice de transformation et d’innovation. Les connaissances à l’œuvre, les formes d’organisation, les
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Editorial de nouveaux rapports de force
Les rapports de domination sont aujourd’hui désincarnés. Insaisissables, abstraits, ils sont aussi plus durs. La diffusion rapide d’une culture de gestion a donné naissance à un gouvernement par les chiffres, insoucieux des hommes et des femmes qui paient de leur personne pour se conformer aux objectifs. Ces objectifs, ils ne savent bien souvent ni qui les a fixés, ni pour qui. Les normes de gestion ont un pouvoir d’autant plus g
Richard Robert
Lire la suite

La société assiégée traduit de l’anglais par christophe rosson
De Zygmunt Bauman, on avait lu avec intérêt L’Amour liquide, sous-titré « De la fragilité des liens entre les hommes » (Chambon, 2004). Le monde qu’il décrit est marqué par la surproduction des biens et la « déliaison » des relations amoureuses et sociales. L’homme contemporain n’est pas « sans qualités », mais il est devenu « sans liens ». Quelquefois présentée comme une libération (« soyez
Richard Robert
Lire la suite

Peser sur les normes internationales la puissance européenne
Les stratégies européennes à l’OMC et dans les relations internationales illustrent et complètent le nouveau modèle d’action syndicale qui s’esquisse aujourd’hui. L’Europe n’aspire pas à être un super-État. Elle n’en renonce pas pour autant à défendre son modèle social, culturel ou environnemental, et plus largement ses options politiques. Le secret de la puissance européenne tient à son caractère composite, entre permanence d’un
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

La bataille des normes
Le véritable pouvoir ne consiste-t-il pas à écrire les règles et les lois qui régissent l’existence des hommes ? C’est dans la discrétion des cabinets juridiques et sur les écrans bleutés des experts et des consultants que se forment les flux et se règlent les cadences qui ordonnent le monde économique. Normes financières et règles de gestion définissent un espace économique mondial dont ni les entrepreneurs, ni les politiques ne détiennent les clés. La « mondialisation » n’e
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Une question de justice
S’il fut un temps où politique de l’emploi et syndicalisme de la feuille de paie semblaient s’opposer, les économistes nous rappellent que le principal moteur de la croissance est aujourd’hui la consommation. En d’autres termes, augmenter les salaires ne se fait pas forcément au détriment de la création d’emploi. Bien au contraire : dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat, les consommateurs se détournent des services, créateurs d’empl
Richard Robert
Lire la suite

Action publique et économie solidaire une perspective internationale
Comment la politique peut-elle retrouver une capacité d’intervention pour améliorer les conditions de vie sur les territoires ? Telle est la question posée dans ce livre coécrit par des acteurs sociaux, des responsables publics et des chercheurs. A cette question, on serait tenté d’en ajouter une autre, essentielle dans les implications qui en découlent : pourquoi ? Les auteurs réunis par Jean-Louis Laville et ses
Richard Robert
Lire la suite

Pour une politique du risque
L’économie du risque va de pair avec un nouveau productivisme qui contribue à alourdir la charge supportée par les salariés. Au report discret du risque d’emploi, qui se joue dans l’externalisation et le recours systématique à la sous-traitance, s’ajoute en effet dans l’expérience de travail une série de contraintes dont les conséquences physiques et psychiques sont alarmantes. Les cadres en savent quelque chose, soumis à la pres
Richard Robert
Lire la suite

La fin de l’europe
L’échec du référendum ne signifie pas la mort de l’Europe, et le titre alarmiste de Renaud Dehousse cache une réflexion sur les stratégies nouvelles d’un projet européen parvenu à la croisée des chemins. Y aurait-il un bon usage du « non » ? Européen convaincu, l’auteur tente en tout cas d’entendre le message de ceux qui ont rejeté la Constitution, de comprendre sa signification sociologique et ses issues politique
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Europe : le temps des fils fondateurs
Le rejet de la Constitution clôt un cycle politique ouvert à Rome en 1957 : celui des pères fondateurs. Cet échec n’est pas celui de l’idée européenne, mais d’une certaine manière de construire l’Europe, inspirée d’un despotisme éclairé et agissant en marge des voies démocratiques traditionnelles. Cette méthode s’est imposée comme une solution, quand le rejet de la Communauté européenne de défense a conduit les promoteurs du projet eur
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

La condition urbaine la ville à l’heure de la mondialisation
L’urbanisme d’aujourd’hui permet-il encore une expérience urbaine ? Poursuivant une exploration des mondes contemporains entamée avec La Peur du vide (1991), le dernier essai d’Olivier Mongin décrit les métamorphoses de la ville, de ses formes et de ses pratiques. Longtemps marquée par une culture des limites, envisagée un temps comme un espace fonctionnel, la ville ne se laisse plus saisir à travers les codes et les catégories éla
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

L’europe sociale en question
Qu’est-ce que l’Europe sociale ? Posée avec fracas lors de la campagne référendaire au printemps dernier, cette question n’a pas reçu de réponse suffisamment convaincante pour emporter l’adhésion des électeurs de gauche. Il serait vain de le nier, et ce constat n’implique pas de rejoindre les rangs de ceux, militants, intellectuels et politiques, qui ont tenté de manipuler l’opinion en brandissant l’image d’une Europe ultral
Richard Robert
Lire la suite

L’économie de la confiance
Clé des indices de la consommation, la confiance des ménages est peu à peu devenue l’indicateur central des économies développées. Alors qu’il y a encore trente ans la production était le pivot du système économique français, celui qu’il fallait privilégier politiquement et développer économiquement, l’attention des politiques s’est progressivement tournée vers des consommateurs dont les achats sont bien souvent le principal moteur de la croissance. D’aucuns remarqueront que
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Vers une économie du risque ?
Quand Ulrich Beck, en 1986, parlait de « société du risque », il ne décrivait pas notre monde comme celui de toutes les aventures, mais comme celui du contrôle et de l’assurance. L’âge, la maladie, les colères de la nature, tout ce qui fut jadis une fatalité, les hommes du vingtième siècle ont cherché à le maîtriser, et quand ils n’y parvenaient pas à l’assurer. L’accident est devenu indissociable de sa réparation. Des empires se
Richard Robert
Lire la suite

Evaluation des risques professionnels en informatique il y a risque et risque
Sensibles aux virus et aux dangers qui pourraient menacer leurs systèmes, alertées par les DRH sur la grogne fréquente des salariés quand on modifie leur environnement informatique, les entreprises et les administrations ont appris à considérer leur parc et leur réseau informatiques comme une cible privilégiée dans l’évaluation des risques. Dans une économie de la connaissance, les données constituent un patrimoine à préserver, la communication un outil à entretenir et à opti
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Précaution et prévention
On en a sans doute abusé : le « principe de précaution », tout le monde est d’accord pour s’en réclamer, mais quant à le définir précisément, c’est une autre histoire. Les débats qui ont entouré au printemps 2004 l’inscription de la Charte de l’environnement dans la Constitution ont souffert de cette imprécision, d’autant plus dommageable que c’est autour d’affaires très sensibles, comme la maladie de la vache folle, le sang contaminé ou les organismes génétiquement modifiés,
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Le contentieux
A côté de la loi et des accords conventionnels signés entre partenaires sociaux, la jurisprudence est l’un des lieux d’élaboration du droit du travail. Les prud’hommes, en première ligne, les cours d’appel et surtout la Cour de cassation contribuent à trancher les situations, à les faire rentrer dans le cadre défini par la loi, mais aussi à éclairer les zones d’ombres et les flous d’interprétation de cette loi. C’est en cassation que le droit d’expression, par exemple, a conn
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Sociologie du changement dans les entreprises et les organisations
Ce n’est pas un hasard si Philippe Bernoux ouvre son dernier livre sur l’évocation des résistances au changement. Si son propos n’est pas de dénoncer, à l’instar d’un Jean-Pierre Le Goff, la « modernisation aveugle » des entreprises et des organisations, il ne se range pas non plus parmi ceux qui célèbrent le changement pour le changement. Son propos est plutôt d’opposer au discours dominant, celui qui tente d’imposer le changement d’e
Richard Robert
Lire la suite

[sens] [public]
[Sens] [Public] est une nouvelle revue électronique de sciences humaines et sociales. Elle a créé un espace public électronique comportant déjà près de 1000 pages de textes à fort contenu de réflexion, exposant et exploitant les clivages habituel entre diverses disciplines. L’espace « rédacteur » du site www.sens-public.org est une salle de rédaction interactive, où les textes sont débattus et validés en ligne. Com
Richard Robert
Lire la suite

Le ghetto français enquête sur le séparatisme social
En à peine 96 pages, voici un petit livre qui devrait faire grand bruit. Aux images convenues d’une société française globalement homogène, dont seuls quelques centaines de quartiers à problèmes viendraient déchirer le territoire, Eric Maurin substitue en effet des analyses aussi novatrices qu’inquiétantes. Le sous-titre de son ouvrage en donne la substance : plutôt que de parler le langage de la ségrégation, modèle imaginaire de
Richard Robert
Lire la suite

Mobilités et lieu de travail
La modification du lieu de travail est-elle une modification du contrat de travail ? Les règles du droit sont théoriquement claires sur ce sujet, mais dans les faits l’imprécision des termes de la loi a fait surgir des contentieux. Plusieurs arrêts récents de la Cour de Cassation ont permis de faire le point sur son interprétation, qui entre les intérêts de l’entreprise et ceux du salarié tend à favoriser les premiers.
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

L’esprit du droit
Cela se passe en général vers 18 heures, 18 heures 30, quelquefois plus tard. Le téléphone sonne, et d’une voix pas très assurée quelqu’un demande comment on fait pour adhérer à la CFDT Cadres. Puis, très vite, il se met à raconter son histoire. Souvent la même : un nouveau manager est arrivé, plusieurs collègues sont déjà partis. L’un d’eux a même été accusé de harcèlement. Le cercle se resserre, notre interlocuteur sen
Richard Robert
Lire la suite

Dérives du capitalisme financier
Formuler une nouvelle critique du capitalisme, pour en tirer les éléments d’une politique sociale renouvelée : tels sont les objectifs, ambitieux, de l’ouvrage publié par notre ami Michel Aglietta et Antoine Rebérioux, son collègue à Nanterre. C’est sur le thème de la gouvernance qu’ont travaillé les deux économistes, en reprenant l’histoire des scandales récents à son origine : l’éclatement du compromis fordiste après les chocs pétrol
Richard Robert
Lire la suite

Les inspecteurs du travail
Le drame de cet été, qui a vu deux inspecteurs du travail tués dans l’exercice de leurs fonctions par l’exploitant d’une petite entreprise agricole, a suscité une grande émotion et attiré l’attention sur une profession mal connue. Qui sont-ils ? Les 1 240 inspecteurs du travail sont chargés d’assurer « l’application des dispositions légales relatives aux conditions de travail et à la protection des travailleurs, dans l’exercice de leur profession ». Ils appartiennent à un cor
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Tout a commencé à porto alegre
« Ceci n’est pas une histoire sainte », annonce-t-il d’entrée : membre fondateur d’Attac, Bernard Cassen a participé de très près à la création des forums sociaux, depuis celui de Porto Alegre au début 2001. C’est cette histoire qu’il relate dans Tout a commencé à Porto Alegre, paru l’an dernier aux éditions Mille et une nuits. Il a connu l’enthousiasme des débuts, mais aussi l’essoufflement vite perceptible d’une formule dont les limites sont apparues avec nette
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Des confrontations à venir
Que devient l’altermondialisme ? Après la séquence 1995-2002, qui avait vu l’émergence, l’organisation et le succès des premiers rassemblements, les deux dernières années ont été marquées par un certain essoufflement. Menacé de radicalisation par l’extrême gauche et des groupes identitaires à l’idéologie quelquefois douteuse, le mouvement a sans doute gagné en visibilité, mais il manque encore de lisibilité. Les forums sociaux eux-
Richard Robert
Lire la suite

Les désordres du travail enquête sur le nouveau productivisme
3 % de la richesse nationale, l’équivalent de plus de dix jours fériés supplémentaires : c’est le coût annuel des accidents du travail et autres maladies professionnelles en France. Le chiffre laisse rêveur, il interroge, aussi. Car passé le premier moment, celui où l’on se prend à imaginer ce que l’on pourrait faire de ces dix jours de congé (deux semaines chômées à la Pentecôte ?), la réalité revient dans toute sa brutalité 
Richard Robert
Lire la suite

Le vrai défi de l’intégration
Depuis plus de vingt ans que l’on parle de dépolitisation, on s’étonnerait presque de voir arriver de nouveaux militants. Des jeunes et des moins jeunes, pour reprendre l’expression consacrée. Curieusement, si l’on voit bien ce que peut recouvrir la seconde expression, il est plus difficile de s’entendre sur ce qu’est un «jeune ». Chez les cadres, par exemple, les jeunes ont plutôt la trentaine, un peu plus, un peu moins. Dans le reste
Anousheh Karvar et Richard Robert
Lire la suite

Faire évoluer les cultures d’entreprise
EDF et son personnel jouissent d’une excellente image auprès de l’opinion : modernité, sens du service public, fiabilité, gestion exemplaire des crises et des catastrophes, sensibilité à des thèmes comme l’environnement, actions de mécénat ont contribué à fonder l’image d’une entreprise sociale. En matière d’égalité professionnelle, elle a encore beaucoup à faire, cependant. Elle reste liée à un monde industriel où les filières techniques, majoritairement occupées par les hom
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Le deuxième cercle
Ils s’appellent Stéphane et Nathalie. Ils ont la trentaine, deux enfants, se connaissent depuis la nuit des temps. Comme pas mal de gens dans leur génération, ils ont fait de bonnes études. Ils ont commencé à travailler vers 25 ans, et gravi quelques échelons. Il y a deux ou trois ans, encore, Nathalie gagnait plus que Stéphane : elle avait fait ses débuts dans un cabinet d’expertise comptable et trimé quelques saisons avant d
Richard Robert
Lire la suite

Quand le ce fait de l’audit
L’activité de conseil aux Comités d’entreprise commence dans le flou artistique des textes de 1946, qui en créant les CE ne leur ont donné que des prérogatives limitées. Peu à peu cependant, une jurisprudence se constitue, sur la base de procès qui permettent à la fois de cadrer les pratiques et de les affirmer. Les lois Auroux, en 1982, posent enfin les cadres d’intervention des CE dans la vie de l’entreprise, en les inscrivant dans le Code du Travail. Reste à les exercer...
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Public, privé
Réformer, gérer : les deux termes sont souvent antagonistes, mais il arrive qu’ils se rencontrent. C’est ce qui se passe en ce moment dans l’administration, où depuis 2001 s’est engagée une profonde réforme des modes de financement et de gestion de l’action publique. C’est aussi ce qui se passe dans les grandes entreprises, où l’on voit se profiler à l’horizon 2005 les fameuses « nouvelles normes comptables »,
Richard Robert
Lire la suite

Faire vivre l’esprit formation
La création des Instituts d’administration des entreprises, dans les années 1950, avait pour premier enjeu d’apporter une réponse à la demande toujours croissante des ingénieurs à se former aux techniques modernes du management. Au fil des années, cette vocation s’est élargie, tout en restant centrée sur l’idée de départ. Destinés principalement à des cadres en exercice, mais aussi à des personnes désireuses d’accéder à la fonction cadre, les IAE se sont récemment engagés dan
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

L’éthique des affaires management par les valeurs et responsabilité sociale
Ouvrage très documenté qui propose à la fois une exploration encyclopédique des concepts et une évaluation de leur positionnement aujourd’hui. On pourra en compléter la lecture par le dernier numéro de la revue Entreprise éthique, Vers une pédagogie de l’éthique :ses fondements, ses outils (n°18, avril 2003). Ce numéro très riche rassemble les points de vue et travaux des membres du groupe de recherche
Richard Robert
Lire la suite

La formation syndicale
Dans le dernier numéro de Cadres CFDT, en mai, Françoise Piotet posait la question des compétences des militants et responsables syndicaux et de leur qualification, leur activité étant « une forme de connaissance incommensurable du social » entendu au sens global de ce terme. La dernière livraison d’Education permanente apporte des réponses multiples. Il faut noter qu’en trente-quatre ans d’existence,
Richard Robert
Lire la suite

Les voies du e-learning
On en a rêvé, on en a beaucoup parlé, et puis la lassitude est venue avec les premières déceptions. Aux enthousiastes du début, qui avaient enfourché ce cheval de bataille comme ils avaient pu croire aux nouveaux philosophes et à la nouvelle économie, ont succédé – déjà ! – les déçus du e-learning. Faut-il pour autant jeter à la poubelle – celle de l’écran de notre PC, bien sûr – ce nouvel instrument ? Plutôt que d’écouter les fantasmes des prosélytes et des rétifs,
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Le textile face aux délocalisations
Délocalisations, plans sociaux : le secteur du textile est touché de plein fouet par une crise violente, qui voit l’accélération des évolutions perceptibles depuis déjà une vingtaine d’années. Martine Roy, en charge de l’international pour la fédération Hacuitex de la CFDT, nous aide à faire le point sur les évolutions en cours, en précisant les pistes de travail de sa fédération. « Le secteur, explique-t
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Circulation des personnes, circulation des droits
Critiquer, proposer : tel est en deux mots le programme de cette deuxième livraison consacrée aux «nouvelles formes du travail ». Prolongeant et affinant le travail entrepris en février, nous adoptons cette fois-ci une position plus offensive, en faisant entendre, dans le concert de la modernisation, des voix divergentes. Celle de Jean-Pierre Le Goff, qui dénonce l’aveuglement et les contradictions des discours modernisateurs 
Richard Robert
Lire la suite

La charte des cadres keolis
Centralisation, décentralisation ? Chez Keolis, la question s’est posée d’une manière originale lorsque le groupe s’est constitué, en avril 2001. Sous la fusion entre deux sociétés, Cariane et Via GTI, se cachait en effet la réunion de près de 170 filiales, pour un ensemble d’environ 20 000 salariés : une véritable mosaïque de PME, soit un casse-tête redoutable en termes de gestion des ressources humaines. Le prob
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Les métiers entre identité et stratégies
Se recentrer sur son métier : il y a quelque chose d’une formule magique dans ce slogan qui semble résumer toutes les stratégies industrielles du moment. A telle enseigne qu’on finit par y croire comme à une évidence, en oubliant les questions posées par un programme tout aussi vague que ce terme de « métier », aujourd’hui mis à toutes les sauces. Un petit retour historique s’impose. Les grandes entreprises europée
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Entreprise, travail, salariés
Evolution, mutation, crise ? Nul n’en disconviendra, le monde du travail est engagé dans une métamorphose en profondeur. Ce n’est pas une simple question de technologie : l’informatique a littéralement révolutionné notre rapport au temps. L’invisible est devenu une valeur, avec ces investissements « immatériels » qui se sont peu à peu imposés jusqu’à devenir indispensables. L’espace, lui aussi, a changé : qu’il s’agi
Richard Robert
Lire la suite

Les centres d’appel
Information, assistance, gestion et suivi commercial, marketing, vente : les centres d’appels regroupent aujourd’hui une impressionnante gamme de métiers, qui ont en commun d’être pratiqués en ligne : au téléphone, principalement, mais aussi par chat ou par mail sur internet. De l’opératrice qui vous annonce que vous avez gagné une salle de bains à la hotline où un technicien vous aide à réparer votre ordinateur le dimanche matin, les
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

L’entreprise démontable
Flexibilité oblige, l’entreprise traditionnelle, pérenne, dotée d’un personnel permanent, cède du terrain à l’entreprise démontable qui s’organise autour d’un projet, parfois de grande envergure, mais toujours éphémère. En quelques années, à l’image de ce qui s’est passé pour la Coupe du monde de football 1998, une équipe se forme, travaille à un objectif puis disparaît dès qu’elle a touché au but. La réussite du projet informatique de cette Coupe, explique Gérard Gouillou dans s
Richard Robert
Accès restreint Lire un extrait

Editorial
L’éthique est décidément à la mode. Finance, management, production, aucun des domaines de la vie des entreprises n’échappe à la pression de ses impératifs, sans qu’on n’arrive jamais précisément à comprendre d’où vient cette pression : des consommateurs, comme on veut nous le faire croire ? Des actionnaires, peut-être, qui posent effectivement de plus en plus de questions gênantes ? De la presse, sans doute, et à travers elle d’u
Anousheh Karvar et Richard Robert
Lire la suite

13 notes de lecture